haiti-credit-agricole-:-un-milliard-de-gourdes-disponible-dans-un-fonds-de-garantie

Haïti-Crédit Agricole : Un milliard de gourdes disponible dans un fonds de garantie

Le Ministère de l’économie et des finances (MEF), la Banque de la République d’Haïti (BRH) et le Fonds de développement industriel (FDI) ont signé un pacte relatif à un fonds de garantie partielle destiné au secteur agricole et aux entreprises tournées vers l’exportation le vendredi 20 novembre 2020. Une enveloppe d’un milliard de gourdes est destinée au financement de ces types d’entreprises selon les responsables de ces trois entités.

Port-au-Prince, le 22 novembre 2020.- Signature le vendredi 20 novembre dernier, d’un protocole d’accord entre les responsables de la Banque de la République d’Haïti (BRH), du Ministère de l’économie et des finances (MEF) et le Fonds de développement industriel (FDI) autour d’un fonds de garantie partielle pour les entreprises évoluant dans le secteur agricole et l’exportation.

Selon le ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert, les entreprises haïtiennes qu’elles soient grandes, petites ou moyennes, font face à de grandes difficultés ayant des impacts sur leur compétitivité. L’accès au crédit en est un exemple palpable, a souligné le ministre de l’économie et des finances, Michel Patrick Boisvert.

Les petites et moyennes entreprises (PME) en particulier constituent la base productive de l’économie haïtienne, selon le titulaire du MEF qui a souligné que plus de 80% des emplois du secteur privé sont créés par ce secteur. Il a informé que le fonds de garantie partielle crédit créé par le gouvernement est destiné à l’agriculture et aux entreprises tournées vers l’exportation.

Le Gouverneur de la banque de la République d’Haïti (BRH), Jean Baden Dubois a souligné que ce fonds fait suite à la circulaire 113 relative à l’octroi du crédit aux entrepreneurs du secteur agricole émise par la BRH. Il a souligné que ce fonds va faciliter entre autres, la réduction de l’insécurité en milieu rural et l’insécurité alimentaire.

Advertisement

Un taux d’intérêt de 6% sur une durée très longue, selon le numéro 1 de la banque centrale qui a souligné que ce fonds sera géré par le Fonds de développement industriel (FDI) afin de traiter les questions liées au collatéral exigé par les institutions de microfinance allant de 50 à 65 % du montant sollicité.

De son côté, le Directeur général du fonds de développement industriel (FDI), Édouard Clément a souligné qu’à travers ce fonds, les autorités haïtiennes veulent réduire les obstacles auxquels les entreprises de ces secteurs font face. Un montant d’un milliard de gourdes est destiné à alimenter ce fond qui sera géré selon des principes établis par le FDI.

Les garanties individuelles et les garanties de porte-feuilles sont les deux principales garanties adoptées par le FDI. Pour les garanties individuelles, le montant maximum par emprunteur sera l’équivalent en gourdes d’un montant de 550 000 dollars américains. S’agissant du crédit de porte-feuille, le montant maximum de garantie par emprunteur dans un groupe sera l’équivalent en gourdes de 50 000 dollars américains, a informé Édouard Clément.

Vant Bef Info VBI

L’article Haïti-Crédit Agricole : Un milliard de gourdes disponible dans un fonds de garantie est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *