etats-unis|elections-–-allegations-de-fraude-electorale,-giulani-admet-« avoir-exagere-un-peu »

Etats-Unis|Elections – Allégations de fraude électorale, Giulani admet « avoir exagéré un peu »

I’m exaggerating a bit”, soit “J’exagère un peu”: la petite phrase qui en dit long de Rudy Giuliani, avocat de Donald Trump et ancien maire de New York, a certainement porté un coup à la stratégie du président sortant. Alors que de plus en plus de républicains reconnaissent que les affirmations du camp Trump n’ont aucune chance en justice, Giuliani a lui admis implicitement qu’elles sont exagérées.

avant giuliani avait évoqué “la plus grande fraude de tous les temps”, sans fournir de preuve.

Mardi 24 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–“La ville de Détroit avait probablement plus de votants que de citoyens”, a lancé Rudy Giuliani lors d’une interview accordée à Fox Business, comme le montre l’extrait pointé lundi par CNN. “J’exagère un peu. Mais tout ce que vous avez à faire est de regarder les données statistiques”, a ensuite ajouté l’avocat de Donald Trump au sujet des allégations de fraude dans le scrutin.

Avant cela, Giuliani avait évoqué “la plus grande fraude de tous les temps”, sans fournir de preuve. Selon lui des centaines de milliers de votes supplémentaires ont été livrés à Détroit le matin suivant l’élection présidentielle dans de gros camions ressemblant à des camions à ordures. “Tous ces votes sont allés à Biden. Le nombre de votes excédentaires se chiffre à 140, 150, 200, 300, 400%

Advertisement
”, a-t-il jeté à la louche.

Lors d’une conférence de presse qui a fait beaucoup de bruit la semaine dernière, Giuliani et les autres avocats de Trump ont notamment parlé d’un complot impliquant “l’argent communiste” du Venezuela et de la Chine pour arracher la victoire.

Dans l’État-clé du Michigan, Joe Biden s’est imposé avec plus de 150.000 voix d’écart, une victoire officiellement certifiée lundi. Le président Trump a finalement ordonné à son administration d’entamer les protocoles de transition vers une administration sous le président-élu Joe Biden, mais s’est gardé de reconnaître directement la victoire du démocrate, promettant de poursuivre un “juste combat”, alors qu’il multiplie les recours en justice -sans succès- pour tenter de démontrer des fraudes lors du scrutin.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *