un-projet-de-l’eglise-catholique-generateur-de-plus-de-200-mille-emplois

Un projet de l’Eglise Catholique générateur de plus de 200 mille emplois

Le Centre haïtien de recherche en aménagement et en développement (CHRAD) en collaboration avec le diocèse du département des Nippes a procédé au lancement d’un projet de reboisement dans la plaine de Baco Noir. Il s’agit d’un programme environnemental qui vise à mettre en terre des millions de plantules et d’aménager un espace de production agricole. A terme, ce projet devra générer plus de 200 000 emplois, selon les initiateurs.

Anse-à-Veau, le 25 novembre 2020 : Rien que pour le lancement de ce projet, plus de 5 000 plantules ont été symboliquement mises en terre. Le Centre haïtien de recherche en aménagement et en développement (CHRAD) et le diocèse des Nippes se donnent la main pour contrer la déforestation au niveau de ce département.

Advertisement

D’ici les deux prochains mois, les initiateurs de ce programme entendent mettre en terre pas moins de deux millions d’espèces forestières. Il s’agit de la première phase du projet a dit le président du CHRAD, l’ingénieur Jean Lucien Ligondé. L’idée est de créer sous les arbres une grande ferme de production laitière et de la viande.

Les initiateurs du programme se proposent également de produire au niveau de cette ferme du café, du cacao, du maïs et du pois. Et l’avenir du projet est prometteur, se réjouit monsieur Ligondé, en sorte qu’il devra, d’ici, les 3 à 4 prochaines années générer environs 200 000 emplois exclusivement dans le département des Nippes, a-t-il fait savoir.

Le projet de reboisement de la plaine du Baco Noir, une initiative du CHRAD de concert avec l’Eglise catholique en Haïti, s’inscrit dans le cadre du plan stratégique pour le développement d’Haïti, conformément à ce que prône le pape François, pour combattre la pauvreté a travers le monde.

L’article Un projet de l’Eglise Catholique générateur de plus de 200 mille emplois est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *