forum-des-directeurs-generaux-:-jovenel-moise-declare-une-enieme-fois-la-guerre-a-la-corruption,-la-fraude-et-l’evasion-fiscale

Forum des directeurs généraux : Jovenel Moïse déclare une énième fois la guerre à la corruption, la fraude et l’évasion fiscale

Le ministère de l’Économie et des Finances (MEF), la Direction générale des Impôts (DGI), la Primature seront incessamment instruits par le Chef de l’État Jovenel Moise pour adresser la problématique de l’évasion fiscale et criminaliser les infractions liées à la fraude fiscale

Vendredi 27 novembre 2020 ((rezonodwes.com))– Au lancement, jeudi 26 novembre, à la Banque de la République d’Haïti (BRH), du Forum des directeurs généraux, les préoccupations relatives à l’évasion fiscale et à la fraude fiscale ont dominé l’ensemble de l’intervention du Président de la République, Jovenel Moise.

Selon ses considérations, les coupables de ces délits devront être jugés en raison des préjudices causés au trésor public.

‘’Le moment est enfin arrivé pour que des instances de l’État prennent leurs responsabilités face à la fraude et à l’évasion fiscale. Le ministère de l’Économie et des Finances, la Direction générale des Impôts, la Primature vont devoir élaborer des outils pour criminaliser ces désobéissances civiles. Tout citoyen est redevable envers l’État’’, a soutenu Jovenel Moise.

Des symboles de l’État profané

Le locataire du Palais national identifie les acteurs qui tirent les ficelles dans les tensions sociales, les agitations populaires. Des institutions publiques appelées à sécuriser le pays se retrouvent désormais aux mains des secteurs rétrogrades, hostiles à des réformes et au progrès de l’État.

Advertisement

Selon Jovenel Moise, la sécurité, vecteur extrêmement sensible et stratégique, est prise au piège d’une résistance attaquant des fondements et des symboles de la nation.

Le Chef de l’État déclare que les dernières rébellions organisées au sein de la Police nationale d’Haïti, tendent à déstabiliser l’État et perpétuer un cercle de pécheurs en eaux troubles, sans toutefois les identifier clairement.

Les institutions publiques appelées à collecter des taxes pour alimenter le trésor public sont assujetties à œuvrer sans partage en agissant avec impartialité pour augmenter les recettes publiques, encourage par ailleurs le Président Moise.

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *