haiti/politique-:-une-frange-de-l’opposition-deplore-le-recent-communique-du-core-group

Haïti/Politique : Une frange de l’opposition déplore le récent communiqué du Core group

La Direction Politique de l’Opposition déplore la récente prise de position du Core group qui demande au Gouvernement Haïtien d’accélérer les préparatifs visant à réaliser les prochaines élections en 2021. « C’est une prise de position équivoque qui parle de démocratie tout en couvrant les actes arbitraires d’un président qui fait fi des règles et principes les plus élémentaires de la gouvernance démocratique », précise-t-elle dans un communiqué de presse publié le vendredi 27 novembre 2020.

Port-au-Prince, le 27 novembre 2020. La Direction Politique de l’Opposition dit recevoir avec stupéfaction le communiqué signé par des ambassadeurs des pays dits amis d’Haïti, le 24 novembre 2020, dans lequel ils « sollicitent une accélération des préparatifs des scrutins à venir”. Le Core group encourage le Président Jovenel Moïse à poursuivre le processus électoral que ce groupe de l’opposition estime « boiteux, vicié au départ, complètement noyé dans l’incohérence et l’illégalité ».

« Le Président de la République navigue à vue dans un nuage épais constitué d’actes inconstitutionnels depuis près de trois années consécutives », indique la Direction politique de l’opposition, dans son communiqué de presse.

Elle déplore la non-tenue des élections pour le renouvellement de la chambre des députés, les deux tiers du sénat et les élus des collectivités territoriales. « Pour couronner le tout, il a mis sur pied, de façon unilatérale, en dehors de tout accord politique, un Conseil Électoral Provisoire et un Comité Consultatif pour l’élaboration d’une nouvelle constitution à adopter par référendum, un mode opératoire interdit par la Constitution en vigueur », poursuit le communiqué de presse.

Advertisement

La Direction Politique de l’Opposition déplore la récente prise de position du Core group. C’est une démarche équivoque qui parle de démocratie tout en couvrant les actes arbitraires d’un président qui fait fi des règles et principes les plus élémentaires de la gouvernance démocratique, ajoute-t-elle. Cette dernière appelle au respect des règles du jeu démocratique et en tout premier lieu au respect des prescrits de la Constitution qui a fixé la fin du mandat du Président de la République au 7 février 2021, conclut cette structure.

Vant Bef Info (VBI)

L’article Haïti/Politique : Une frange de l’opposition déplore le récent communiqué du Core group est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *