sciences-–-des-astro­nomes-decouvrent-24-planetes-ou-la-vie-serait-plus-douce-que-sur-terre-!

Sciences – Des astro­nomes découvrent 24 planètes où la vie serait plus douce que sur Terre !

Samedi 28 novembre 2020 ((rezonodwes.com))–La Terre n’ar­ri­ve­rait qu’à la 25e place au clas­se­ment des planètes les plus habi­tables connues, nous apprend une étude publiée dans la revue Astro­bio­logy. 24 autres exopla­nètes dites « super habi­tables » arrivent en tête de liste car elles disposent des mêmes condi­tions mais poten­tiel­le­ment plus douces.

Pour les scien­ti­fiques, elles pour­raient donc être des candi­dates de choix dans la recherche d’une vie extra­ter­restre, s’en­thou­sias­mait Phys.org le 5 octobre.

Pour trou­ver ces 24 mondes, les astro­nomes de l’uni­ver­sité de l’État de Washing­ton ont fait une enquête sur toutes les exopla­nètes connues. Deux condi­tions étaient nécessaires : recher­cher des exopla­nètes plus grandes et plus massives que la Terre, qui pour­raient avoir davan­tage de terres habi­tables tout en rete­nant mieux la chaleur et l’hu­mi­dité. Mais aussi des exopla­nètes orbi­tant plus lente­ment autour d’étoiles dotées d’une plus grande espé­rance de vie que le Soleil, lais­sant à la vie plus de temps de s’y épanouir.

« Nous devons nous concen­trer sur certaines planètes qui présentent les condi­tions les plus promet­teuses pour une vie complexe », a déclaré le Pr Dirk Schulze-Makuch, géobio­lo­giste et auteur prin­ci­pal de l’étude. « Cepen­dant, nous devons faire atten­tion à ne pas nous enli­ser dans la recherche d’une deuxième Terre, car il pour­rait y avoir des planètes encore plus propi ces à la vie que la nôtre.

Advertisement
»

L’étude ne garan­tit pas l’exis­tence d’une vie extra­ter­restre sur ces exopla­nètes, mais les condi­tions pour­raient y être réunies pour qu’elle émerge et pros­père encore plus faci­le­ment qu’elle ne l’a fait sur Terre. Nous n’en aurons pas le cœur net avant long­temps néan­moins, car ces 24 planètes se situent toutes à plus de 100 années-lumière de nous.

La plus « super habi­table » d’entre elles serait une planète au doux nom de KOI 5715.01. Vieille de 5,5 milliards d’an­nées, contre 4,5 pour la Terre, elle ferait 1,8 fois sa taille et la tempé­ra­ture moyenne à sa surface serait de 11,6°C. Mais en plus d’un pull, vous aurez besoin d’un trou de ver pour aller y passer les prochaines vacances, puisqu’elle se trouve à 2 964 années-lumière de la Terre.

Source : Phys.Org 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *