haiti-:-l’insecurite-tue,-le-secretaire-d’etat-a-la-securite-publique,-tacite-toussaint-passif

Haïti : L’insécurité tue, le Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique, Tacite Toussaint passif

Tacite Toussaint fuirait-il sa responsabilité ? Son silence et son inactivité sont questionnés par les citoyens.  » Pas une conférence de presse ! Pas de mesures annoncées !  » Des membres de la population se demandent où est passé le Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique dans un contexte où l’insécurité atteint son apogée en Haïti.

Port-au-Prince, le 1er décembre 2020.- L’insécurité bat son plein en Haïti. Les actes d’enlèvement suivis de séquestrations deviennent monnaie courante. Pour la dernière semaine du mois de novembre, près d’une dizaine cas de kidnapping sont enregistrés dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince, sans mentionner les autres cas non déclarés.

La Police Nationale d’Haïti tente de rassurer. Toutefois, les actes criminels continuent d’augmenter. Si d’un côté le ministre de l’intérieur et des collectivités territoriales, Audain Fils Bernadel s’active dans des tournées nocturnes en vue, dit-il, de prendre le contrôle de certaines zones, jamais une visite dans les quartiers de non droit. La plupart des actes de kidnapping sont recensés en plein jour. Les gens ne sortent presque pas pendant la nuit. Les kidnappés sont généralement séquestrés dans des quartiers de non droit. Pourquoi n’y a-t-il pas des interventions dans ces derniers ?

D’autres responsables d’État qui ont un mot à dire dans cette situation, brillent par leur mutisme ou leur inactivité, selon le constat des citoyens dans des déclarations faites à la rédaction de Vant Bèf Info (VBI). C’est le cas, selon eux, du ministre de la justice et de la sécurité publique, Me. Rockffeller Vincent qui ne parle que rarement du dossier de l’insécurité ou du phénomène du kidnapping. Me. Lucmane Dellile avait fait peur dans ses déclarations », soutiennent ces citoyens.

Quant à Tacite Toussaint, le Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique, plus d’un l’ignore. La population ne le connait et il ne se fait pas connaitre non plus.

Dans un arrêté daté du 9 mars 2020, publié dans le numéro 44 du journal officiel de la République d’Haïti « Le Moniteur », le Premier Ministre Joseph Jouthe, avait nommé 9 Secrétaires d’État dont Tacite Toussaint en remplacement de Ronsard Saint Cyr, à la tête de la Secrétairerie d’Etat à la sécurité publique. Depuis son installation, si le secrétaire d’Etat a fait des rares sorties dans la presse au début de sa prise de fonction, depuis un certain temps il se fait rare et garde le mutisme.

Advertisement

Si de nombreux anciens secrétaires d’État à la sécurité publique avaient l’habitude de faire des annonces de dispositions sécuritaires, de présenter un plan de sécurité, de parler autour de la pollution nocturne, des conditions du transport en commun et d’autres sujets ayant rapport à la sécurité publique, ce n’est pas le cas pour Tacite Toussaint qui s’est tu depuis quelques temps. Plus d’un s’interrogent sur le motif de ce silence ou de cette passivité.

À un moment où la criminalité atteint son sommet, de nombreux citoyens disent penser que les efforts devraient être conjugués entre tous les responsables d’Etat ayant un rôle à jouer dans la sécurité intérieure du pays afin de jouer leur partition, à commencer par Tacite Toussaint, titulaire de la Secrétairerie d’Etat à la Sécurité publique.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Haïti : L’insécurité tue, le Secrétaire d’Etat à la Sécurité Publique, Tacite Toussaint passif est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *