trois-patrouilles-de-police-attaquees-par-les-gangs-g9,-se-lamente-le-premier-ministre-joseph-jouthe

Trois patrouilles de police attaquées par les gangs G9, se lamente le premier ministre Joseph Jouthe

Jeudi 3 décembre 2020 ((rezonodwes.com))– Le premier ministre de facto, Joseph Jouthe, a fait une nouvelle fois un aveu d’impuissance face à la force de frappe des gangs fédérés de G9 qui volent, violent, tuent, kidnappent et détruisent dans la région métropolitaine de Port-au-Prince.

 »J’informe la population qu’un groupe d’individus lourdement armés, se réclamant de G9, viennent d’attaquer deux patrouilles SWAT dans la zone du Village de Dieu et de Gran Ravine, et une autre patrouille de la Police Administrative à Delmas. La Police Nationale d’Haïti prend ces attaques armées au sérieux et agira en conséquence. Je demande à la population de rester vigilante », a tweeté celui qui s’et autoproclamé le premier des policiers.

Après avoir demandé, il y a quelques jours, à la population de se protéger elle-même de la terreur instituée par les gangs fédérés par l’instance du pouvoir qui devrait pourtant procéder à leur désarmement, cette publication du PM Jouthe révèle le dénuement de l’institution policière sujette à des offensives de bandits bien équippés.

Advertisement

Ces autorités, qui en définitive, ne peuvent rien gouverner, s’accrochent désespérément à leurs postes, tout en tentant de pérenniser la domination de leur clan pour disposer comme bon leur semble des ressources nationales.

Mais, jusqu’à quand ce modèle pourra-t-il continuer à fonctionner?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *