vaccin-covid-19|pays-a-faible-revenu:-haiti-place-sur-la-liste-des-10-de-la-region-en-vue-de-recevoir-gratuitement-ses-doses-sitot-disponibles,-assure-l’oms

Vaccin Covid-19|Pays à faible revenu: Haïti placé sur la liste des 10 de la région en vue de recevoir gratuitement ses doses sitôt disponibles, assure l’OMS

La République Dominicaine va débourser des millions pour ses éventuelles doses de vaccin Covid-19, mais quant à Haïti, pays insolvable qui n’est ni dirigé ni gouverné, situation économique oblige, l’OMS prévoit de distribuer gratuitement ce précieux liquide aux fins de l’immunisation des Haïtiens contre la pandémie en cours. Rappelons que des dirigeants haitiens anciens et actuels ont participé au détournement de plus de $4 milliards, selon un rapport officiel de la Cour des Comptes, néanmoins, ces maîtres et seigneurs continuent d’agir en toute impunité et avec arrogance, dictent leurs lois et décrets en folie à la Nation, en dépit du déclenchement du compte-à-rebours.

Samedi 5 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Haïti est l’un des dix pays de la région de l’Amérique latine et des Caraïbes à recevoir gratuitement le vaccin Covid-19, grâce à une initiative de l’Organisation Mondiale de la Santé, a appris vendredi Rezo Nòdwès.

L’organisation internationale a mis en place le mécanisme Covax pour le développement et la distribution équitable des vaccins Covid-19, qui permettra ainsi de faire bénéficier les pays d’Amérique latine et des Caraïbes de ce vaccin.

« Dans notre région, nous avons 27 pays qui vont financer les vaccins, et dix pays qui vont les recevoir sans les avoir payés, parce que, selon les critères économiques, ce sont les pays les plus pauvres ou parce que leur population est peu nombreuse, ils ont plus de difficultés à y accéde

Advertisement
r », a expliqué Jarbas Barbosa, directeur adjoint de l’Organisation panaméricaine de la santé.

Outre Haïti, la Bolivie, la Dominique, le Salvador, la Grenade, le Guyana, le Honduras, le Nicaragua, Sainte-Lucie et Saint-Vincent-et-les-Grenadines seront également exemptés de paiement.

La pandémie est apparue en Haïti en mars dernier et, à ce jour, il y a eu 9 296 infections, 233 décès et plus de 8 000 rétablissements.

Le pic de la maladie a été enregistré en mai, et depuis lors, le nombre de nouveaux cas a considérablement diminué, plusieurs départements passant des semaines sans signaler de nouvelles infections.

Cependant, ces derniers jours, le ministère haitien de la santé a averti d’une légère reprise, surtout à Port-au-Prince, ce qui coïncide avec ses prévisions. Le ministère a estimé en milieu d’année que le nombre de cas confirmés augmenterait au cours du mois de décembre, compte tenu de la saison habituelle de la grippe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *