maduro-:-« venezuela-n’est-la-colonie-de-personne…-j’exige-le-respect-de-sa-souverainete »

Maduro : « Venezuela n’est la colonie de personne… j’exige le respect de sa souveraineté »

Jovenel Moise – un domestique de l’ambassade américaine, selon la dirigeante de la Fusion – dont le pays a contribué à l’Indépendance du Venezuela, ne peut pas en dire autant.

Maduro a appelé les secteurs de l’opposition à abandonner la voie extrémiste et le programme interventionniste préconisé par Washington, pour exiger d’un projet d’unité nationale la levée de toutes les mesures coercitives.

Dimanche 6 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Le président vénézuélien Nicolas Maduro a rejeté dimanche les tentatives d’ingérence dans le déroulement des élections législatives et a exigé le respect de l’autodétermination du Venezuela.

Dans des interventions à la presse après avoir exercé son droit de vote lors des élections à l’Assemblée nationale (parlement monocaméral), le leader vénézuélien a souligné l’échec de la politique hostile du gouvernement des États-Unis, visant à détruire les institutions de la nation sud-américaine.

Advertisement

« L’empire nord-américain veut détruire les institutions démocratiques, c’est un projet de colonisation de l’Amérique latine qui a échoué ; le Venezuela n’est la colonie de personne », a déclaré le chef du régime chaviste.

Le chef de l’État a décrit la dernière législature de l’Assemblée nationale comme une période désastreuse, à partir de laquelle une faction prédominante de l’extrême droite a promu l’imposition d’actions de suffocation économique et le vol des avoirs du pays sud-américain à l’étranger.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *