flashback-14-0ct-2016.-guichard-dore-:-le-nouveau-calendrier-electoral-represente-un-coup-d’etat-!

Flashback-14 0ct. 2016. Guichard Doré : Le nouveau calendrier électoral représente un coup d’état !

On aimerait bien savoir aujourd’hui ce que pense Dr. Doré du CEP-Dermalog mort-né illégal, illégitime et inconstitutionnel, formé de 9 djobistes-mercenaires apatrides ayant pénétré par effraction dans l’immeuble de l’institution électorale haïtienne et qui osent parler d’organisation d’élections ? E pou kiyès souple ?

« Kèlke swa lè eleksyon-an fèt se mwen kap genyen’l« , déclare Jovenel Moise qui tarde encore à prendre un dernier décret en folie pour se faire proclamer « président à vie d’Haïti » pour plaire à sa femme, l’épouse du « père de la Nation », l’unique individu à pouvoir visionner en exclusivité la vidéo filmant l’assassinat du bâtonnier Dorval… soit exactement « 2 minutes » après le crime.

L’article 134.2 :

L’élection présidentielle a lieu le dernier dimanche de novembre de la cinquième année du mandat présidentiel. Le président élu entre en fonction le 7 février suivant la date de son élection. Au cas où le scrutin ne peut avoir lieu avant le 7 février, le président élu entre en fonction immédiatement après la validation du scrutin et son mandat est censé avoir commencé le 7 février de l’année de l’élection.

Lundi 7 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Flashback–https://rezonodwes.com/2016/10/14/guichard-dore-le-nouveau-calendrier-electoral-represente-un-coup-detat/


Port-au-Prince, vendredi 14 octobre 2016 (rezonodwes).- Plusieurs candidats et responsables de partis ont protesté contre les nouvelles dates annoncées dans le calendrier électoral remanié pour les élections présidentielles et législatives haïtiennes.

Advertisement

Le responsable stratégique du parti Tet Kale et ancien conseiller du président Michel Martelly a fustigé les membres du Conseil Électoral Provisoire et a estimé que ce nouveau calendrier n`est autre qu`un coup d`état classique porté contre les institutions du pays.

Selon Guichard Doré, transfuge du parti Bouclier, c`est un plan pour piéger le nouveau pouvoir qui sortira de ces joutes électorales et appelle la population à la mobilisation contre cette décision.

Le candidat Tet Kale pour le sénat dans le Plateau Central, Willot Joseph, lui aussi, se montre hostile à ces nouvelles dates et promet, malgré son amitié avec le chef de l`état de passer sa lutte à un autre niveau.

Même son de cloche chez le responsable de Bouclier, un ancien allié des Tet kale. Nawoon Marcellus qui est aussi candidat au sénat dans le Nord a craché sa colère contre le CEP et exige le retrait immédiat de ce calendrier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *