le-geant-technologique-microsoft-contribue-desormais-activement-au-developpement-d’android

Le géant technologique Microsoft contribue désormais activement au développement d’Android

Mardi 8 décembre 2020 ((rezonodwes.com))– Le géant de la technologie Microsoft veut aider Android à mieux interagir avec les matériels de nouvelle génération, a informé le consultant informatique Stan Adkens.

Avant même de contribuer activement au développement du système d’exploitation Android, Microsoft a été historiquement impliqué dans le développement d’Android. Ces dernières années, le fabricant de Windows est devenu un allié d’Android et Microsoft a publié plusieurs applications utiles pour la plateforme mobile.

Depuis l’été, Microsoft a fait plus de 80 commits de code pour la plateforme Android, selon la page Android review de Google, et il apporte activement des modifications à Android pour permettre une meilleure intégration avec le matériel de la prochaine génération. Le 24 novembre, Microsoft a confirmé qu’il travaillait sur une nouvelle API (« Obscured Regions API ») pour Android.

Advertisement

Parallèlement, Microsoft ajoute d’autres développeurs/ingénieurs Android à l’équipe interne travaillant sur Surface Duo, Surface Duo 2 et Android. Depuis l’année dernière, Microsoft a préparé quelque chose d’inhabituel et de résolument différent.

Le plan ultime de Microsoft pour pousser Android dans un nouveau territoire, sur un smartphone à doubles écrans, pourrait avoir d’énormes implications non seulement pour l’avenir de la plateforme, mais aussi pour la technologie mobile en général.

Microsoft travaille également sur le sous-systême Android pour Windows 10, comme il a intégré Linus à Windows dans le cadre du « sous-système Windows pour Linux ».

Le nouveau sous-système permettrait aux développeurs d’applications de faire fonctionner leurs applications Android sous Windows 10, et ce avec peu ou pas de modification de code.

Microsoft avait déjà tenté de mettre des applications Android sous Windows 10 avec le projet Astoria, avorté depuis. Cette fois, le projet Latte est probablement alimenté par le sous-système Windows pour Linux (WSL).

Mais Microsoft devra fournir son propre sous-système Android pour que les applications du système d’exploitation de Google puissent réellement fonctionner. Microsoft a annoncé que le WSL sera bientôt compatible avec l’accélération GPU, ce qui devrait améliorer les performances des applications s’exécutant via WSL.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *