lutte-contre-la-corruption-:-abinader-promet-de-modifier-–-via-le-congres-,-la-loi-de-la-cour-des-comptes-pour-« lui-donner-une-plus-grande-autonomie »

Lutte contre la corruption : Abinader promet de modifier – via le Congrès -, la loi de la Cour des Comptes pour « lui donner une plus grande autonomie »

Dans un discours prononcé à l’occasion de la Journée internationale de lutte contre la corruption, le président dominicain a exposé une série d’initiatives qui « visent à isoler les institutions » aux « caprices ou intérêts » d’un dirigeant ou d’un parti politique.

tout citoyen dominicain pourra consulter n’importe quel dossier sur les contrats, les salaires, les déclarations de patrimoine ou de solliciter toute information qu’il souhaiterait obtenir.

Mercredi 9 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Le président Luis Abinader a annoncé mercredi une série de mesures contre la corruption, notamment des amendements à la Constitution, ainsi que la création d’entités de contrôle et d’un nouveau cadre réglementaire dans ce domaine.

En ce qui concerne la rémunération des fonctionnaires, il a annoncé qu’il appliquerait la loi sur la régulation des salaires de l’État dominicain et qu’il indexerait tous les salaires du secteur public, y compris ceux des hauts fonctionnaires.

Il a également avancé que la loi sur la Chambre des Comptes (Cour des Comptes en Haïti) sera modifiée afin que cette institution ait une plus grande autonomie et qu’il y aura une réforme institutionnelle au niveau de la Chambre des députés conduisant à l’élimination des « barrières ».

Abinader va créer un cabinet de transparence, de prévention et de contrôle des dépenses publiques qui aura parmi ses fonctions de promouvoir un programme de changements juridiques.

Advertisement

Conscient qu’ »un système transparent est essentiel dans la lutte contre la corruption« , le président créera un portail unique de transparence à accès illimité qui permettra aux citoyens de consulter n’importe quel dossier sur les contrats, les salaires, les déclarations de patrimoine ou de se renseigner à leur guise.

Abinader va également promouvoir une loi générale sur la diffusion de la publicité de l’État afin d’établir les critères d’utilisation des biens publics, qui interdira l’utilisation de ces ressources pour des causes qui ne sont pas dans l’intérêt général.

Selon le président, ces propositions seront concrétisées par des décrets qui seront connus dans les heures et les jours à venir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *