dr-bobb-rousseau-:- »ces-dix-dernieres-annees-n’ont-fait-que-faciliter-la-descente-du-pays-aux-enfers »

Dr Bobb Rousseau :  »ces dix dernières années n’ont fait que faciliter la descente du pays aux enfers »

Jeudi 17 décembre 2020 ((rezonodwes.com))– Les médias haïtiens, les spécialistes de l’économie, les militants politiques et les Haïtiens les plus ordinaires prédisent que la politique haïtienne mène les Haïtiens vers l’enfer. Eh bien, comme dit souvent ma grand-mère, «rêv la efase» puisque ces dix dernières années n’ont fait que faciliter la descente du pays aux enfers.

Les Haïtiens vivent avec Lucifer, mais pire, ils ne font rien pour mériter un tel jugement. Les comportements inconstitutionnels du gouvernement et les postures toxiques qu’il tolère façonnent le pays. La perception que les ravisseurs sont au-dessus des lois et que les victimes sont des terroristes construit la méfiance et le manque de respect du peuple envers le gouvernement.

La réticence du gouvernement à lutter contre la corruption et l’insécurité augmente la régression populaire et amollit les relations et les configurations sociales dont le pays a besoin pour renforcer sa résilience et renforcer ses actions publiques. Son manque de mesures concrètes pour établir un programme de politiques publiques pour résoudre les phénomènes sociaux est préjudiciable au développement socio-économique. Cela affecte négativement le mode de vie de haïtien dont l’espoir dans l’avenir est condamné, sombre et n’est qu’à un jour d’extinction.

Le gouvernement blâme souvent l’opposition et l’oligarchie pour son incapacité à instaurer la justice sociale et à rétablir l’état de droit. Il refuse d’assumer la responsabilité du chaos politique qui met en danger la souveraineté du pays et en péril des vies humaines. Rien ne tue plus les Haïtiens que de voir leur président fermer les yeux sur les inégalités sociales et le désordre politique.

Advertisement

Compte tenu de la mauvaise gouvernance, des violations flagrantes de droits humains, de l’enrichissement illégal d’une poignée de politiciens et de gangs affiliés ou soutenus par le gouvernement, Haïti est une entreprise criminelle où les prédateurs Facebook Live leurs tueries et où les victimes témoignent aux médias de la bonté de leurs prédateurs.

Les victimes les plus pauvres paient pour leur libération tandis que les plus riches, proches du gouvernement, ne le font pas? Le pouvoir d’achat de la population en général s’effondre alors qu’ils s’auto-confinent chez eux pour éviter d’être les prochaines statistiques. Nul besoin de mourir cliniquement pour savoir que leur gouvernement les met en enfer sans espoir de s’échapper de ce trou de merde.

Les Haïtiens sont en enfer. Nonobstant, ce n’est pas la fin d’un mandat, la tenue de nouvelles élections, la création d’une agence de renseignement ou un amendement constitutionnel qui les sortira de ces incendies. C’est plutôt la reconsidération de tout ce système politique qui permet à quiconque d’accéder à n’importe quelle position d’autorité avec des pouvoirs incontrôlés et illimités qui les donnera la force de prendre les rues pour dénoncer l’arbitraire.

C’est le remaniement de  ces traditions politiques qui donnent droit au gouvernement de déroger tous les principes fondamentaux de démocratie et de bien-être social qui leur responsabilisera pour déceler la complicité gouvernementale. C’est en outre la refonte de cette culture politique qui obscurcit leur jugement qui leur incitera à lutter contre ce banditisme qui s’assure de leur disparition sociale.

Bobb RJJF Rousseau, PhD
Public Policy and Administration
Diaspora UniversiteThe Blog of Bobb RJJF Rousseau

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *