politique-:-le-parti-«-elan-democratique-pour-la-majorite-»-table-sur-l’apres-jovenel-moise

Politique : Le parti « Élan Démocratique pour la Majorité » table sur l’après Jovenel Moïse

Le leader du parti Élan Démocratique pour la Majorité (EDEM), l’ancien député Déus Déroneth (Marigot, Sud-est) appelle les forces vives et les partis politiques de l’opposition à la concertation pour trouver une proposition unique sur la gouvernance du pays à partir du 7 février 2021, date marquant la fin du mandat du président Jovenel Moïse, a-t-il soutenu.

Port-au-Prince, le 17 décembre 2020. En conférence de presse hier mercredi, l’ancien député de Marigot, (Sud-Est), Déus Déroneth, a appelé les responsables des partis politiques de l’opposition et des organisations de la société civile à s’asseoir à la table du dialogue et de la concertation dans le but de trouver une proposition unique sur la gouvernance du pays après le départ du président Jovenel Moïse, le 7 février 2021.

Nous devons le faire promptement, a dit l’ex-parlementaire, rappelant qu’à partir du 7 février 2021, Jovenel Moïse n’aura plus de mandat. Il devra laisser le palais national, s’il refuse de le faire, le peuple ira chercher les clés, a prévenu l’ex-parlementaire, appelant M. Moïse à respecter la constitution.

Analysant le bilan de la présidence Moïse, Déus Déroneth y voit que du négatif, citant entre autres violation de droits humains, affaiblissement des institutions de l’État, décapitalisation des citoyens, obstruction à la justice dans le dossier Petro Caribe et massacres dans les quartiers populaires.

Aussi, l’économiste écarte toute possibilité pour l’actuel locataire du palais national de faire partie de la transition.

Advertisement

Le peuple haïtien prendra son destin en main, les représentants de plusieurs secteurs dont l’Université, la Presse et la classe politique entre autres, devront assumer leurs responsabilités, affirme Déus Déroneth, ajoutant que ce sont des hommes et des femmes intègres qui devront prendre le leadership de la transition.

L’ex-parlementaire a par ailleurs minimisé la position du Core Group relative aux décrets récemment publiés dont celui portant création au service d’intelligence.

Ils ne font que défendre leurs propres intérêts, affirme Déroneth déplorant que certains ambassadeurs se soient érigés en syndicat, le Core Group, pour s’ingérer dans les affaires internes d’Haïti violant ainsi la convention de Vienne sur les relations diplomatiques.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article Politique : Le parti « Élan Démocratique pour la Majorité » table sur l’après Jovenel Moïse est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *