cyberattaque-massive-aux-etats-unis-:-trump-critique-pour-son-inaction-et-son-silence

Cyberattaque massive aux États-Unis : Trump critiqué pour son inaction et son silence

Vendredi 18 décembre 2020 ((rezonodwes.com))– Une cyberattaque qui serait liée à la Russie continue de poser un «risque grave» pour les réseaux gouvernementaux et le secteur privé, selon un avertissement inquiétant publié par le département de la Sécurité intérieure.

Le bulletin de la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency (CISA) du DHS représentait l’évaluation la plus frappante à ce jour d’une menace en cascade pour les réseaux fédéraux, étatiques et locaux.

«La CISA a déterminé que cette menace présente un risque grave pour le gouvernement fédéral et les gouvernements des États, locaux et territoriaux, ainsi que pour les infrastructures essentielles et d’autres organisations du secteur privé», indique le bulletin.

« Cet … acteur a fait preuve de patience, de sécurité opérationnelle et de savoir-faire complexe dans ces intrusions », a déclaré CISA à propos des pirates, ajoutant que l’effort en cours pour éliminer la menace serait « extrêmement complexe et difficile ».

Le sénateur républicain Mitt Romney a fait chœur aux critiques sur le silence du président Donald Trump en réponse à ces cyberattaques.

Lors d’un entretien avec le correspondant en chef de Sirius XM à Washington, Olivier Knox, jeudi, le républicain de l’Utah a qualifié la cyberattaque «d’étonnante» et «d’équivalent moderne» de «bombardiers russes qui auraient volé sans être détectés dans tout le pays».

Advertisement

«Ils avaient la capacité de montrer que notre défense est extraordinairement insuffisante; que notre préparation à la cyberguerre est extraordinairement faible; qu’ils pensent si peu à notre capacité à riposter d’un point de vue cybernétique, qu’ils le font en toute impunité », a déclaré Romney.

« Et dans ce contexte, ne pas voir la Maison Blanche s’exprimer de manière agressive, protester et prendre des mesures punitives est vraiment, vraiment extraordinaire », a-t-il ajouté.

De plus, dans un tweet du même jour, Romney a dénoncé le « silence et l’inaction inexcusables de la Maison Blanche » après la faille de sécurité électronique.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *