port-au-prince-:-les-residents-de-l’avenue-poupelard-en-colere-apres-le-kidnapping-d’une-jeune-fille

Port-au-Prince : les résidents de l’Avenue Poupelard en colère après le kidnapping d’une jeune fille

L’Avenue Poupelard agitée après l’enlèvement d’une jeune fille. Pour protester contre le rapt, dans la soirée du vendredi 18 décembre, d’une jeune fille, des citoyens ont barricadé plusieurs rues de l’Avenue Poupelard. Une marche pacifique improvisée a été également initiée

Vendredi 18 décembre 2020 ((rezonodwes.com))– La nouvelle a provoqué une onde de choc dans le quartier de l’Avenue Poupelard. Une jeune fille, un visage familier de ce quartier, a été enlevée par des hommes dans la soirée du vendredi 18 décembre.

L’identité de la victime n’a pas encore été précisée par les manifestants. Mais selon certaines informations, il s’agirait de Louis-Jean Lourdenie Bethsaina. 

Dans l’intervalle, des citoyens révoltés par la recrudescence des cas de Kidnapping ont marché dans plusieurs rues de la zone pour exiger la libération de la jeune fille.

Les protestataires ont érigé des pneus enflammés, des carcasses de véhicules et des troncs d’arbres dans divers endroits en signe de mécontentement face aux derniers actes de kidnapping recencés à Port-au-Prince.

Advertisement

La police a accompagné une foule qui défilait dans des artères limitrophes du domicile de la victime. Cependant, l’initiative d’atteindre le Palais national a été découragée par les forces de l’Ordre. Sur tout le parcours, ils scandaient des propos hostiles contre le pouvoir en place, responsable selon eux, de la dégradation du climat sécuritaire.

Jusque tard dans la soirée, la circulation automobile a été fortement troublée à l’avenue Poupelard. Les principales voies d’accès au centre-ville de Port-au-Prince ont été occupées par des manifestants.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *