jair-bolso­naro-: »moi,-je-ne-me-ferais-pas-vacciner ».-le-vaccin-pfizer-peut-trans­for­mer-les-gens-en-«-croco­diles-»-ou-en-«-femmes-a-barbe-»

Jair Bolso­naro : »moi, je ne me ferais pas vacciner ». Le vaccin Pfizer peut trans­for­mer les gens en « croco­diles » ou en « femmes à barbe »

Samedi 19 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Dans un discours provo­ca­teur dont il a le secret, le président brési­lien Jair Bolso­naro a laissé entendre jeudi 17 décembre que le vaccin contre le Covid-19 de Pfizer pouvait trans­for­mer les personnes vacci­nées en « croco­diles », en « femmes à barbe » ou en « super­man », a repéré France Info.

Par ces propos absurdes, le diri­geant d’ex­trême droite voulait réité­rer sa méfiance à l’égard des vaccins et mettre parti­cu­liè­re­ment en doute la fiabi­lité de celui de Pfizer, qui stipule selon le chef d’État qu’ils ne sont « pas respon­sables de quel­conques effets secon­daires ». « Si tu deviens super­man, si une femme commence à avoir de la barbe qui pousse ou si un homme commence à parler avec une voix effé­mi­née, ils n’ont rien à voir avec ça », a commenté Bolso­naro sur un ton railleur.

Le vaccin de Pfizer sera cepen­dant dispo­nible au Brésil « une fois qu’il sera certi­fié par [l’agence régu­la­trice] Anvisa pour tous ceux qui le veulent

Advertisement
», a pour­suivi le président, qui a tenu à préci­ser que lui ne se ferait pas vacci­ner. Le même jour, la Cour suprême brési­lienne a annoncé que la vacci­na­tion contre le Covid-19 serait rendue obli­ga­toire.

Et pour cause, le Brésil est le deuxième pays le plus touché au monde par le Covid-19 derrière les États-Unis, où la mala­die a fait près de 185 000 morts depuis le début de la pandé­mie.

Source : France Info

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *