boca-del-mar|blanchiment-d’argent-:-22-luxueux-appartements-canadiens-confisques-en-republique-dominicaine

Boca del Mar|Blanchiment d’argent : 22 luxueux appartements canadiens confisqués en République Dominicaine

Boca Chica (RD) – Les 22 appartements des 25, qui font partie de la tour Boca del Mar, et ainsi leur saisie, s’inscrivent dans le cadre des enquêtes menées par le bureau du procureur spécialisé, suite à une demande d’assistance juridique internationale des autorités canadiennes.

Dimanche 20 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Le bureau du Procureur Spécialisé dans la Lutte contre le Blanchiment d’Argent et le Financement du Terrorisme, en collaboration avec l’Unité de l’Administration et de la Garde des Biens Saisis du Bureau du Procureur Général, a saisi à Boca Chica 22 appartements de luxe acquis avec des fonds provenant de la combine du millionnaire ponzi qui a escroqué quelque 600 personnes au Canada.

Les appartements, qui font partie de la tour Boca del Mar, et leur saisie s’inscrit dans le cadre des enquêtes menées par le bureau du procureur spécialisé, suite à une demande d’assistance juridique internationale des autorités canadiennes.

Le gouvernement du Canada identifie Charles Paul Vincent Debono comme étant le principal chef du réseau. Celui-ci a participé au blanchiment d’argent en République dominicaine par l’intermédiaire de sa partenaire et de la famille de celle-ci.

En République dominicaine, les accusés Sol Esperanza Acosta, Zoris Yiser Holguín Acosta et Tommaso Tascone sont inclus dans le réseau de blanchiment d’argent. Ils sont tous détenus pendant un an en détention préventive imposée par un tribunal d’instruction du district national le 21 septembre dernier, date à laquelle l’affaire a été déclarée très complexe, a souligné le journal dominicain El Acento

Advertisement
.

Le stratagème de blanchiment dans lequel les déportés Debono ont investi l’argent consistait à créer et à acheter des sociétés et à les transférer au nom des hommes de main et des autres membres du réseau.

Le déporté Charles Paul Vincent Debono, avec sa compagne et sous le couvert de la société « Beta 2006 », a acquis 25 appartements évalués à US$1,724,268 dollars américains. Plus tard, dans le cadre d’une des modalités de lavage, il a simulé qu’ils appartenaient aux hommes de front Zoris Yiser Holguín Acosta et Tommaso Tascone.

Sur ces 25 appartements, au toal, 22 ont été confisqués et placés sous la garde de l’unité des biens saisis du bureau du procureur général de Santo Domingo.

source : Acento

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *