le-journaliste-obed-remy-livre-ses-temoignages-sur-‘’l’etat-exterminateur’’-d’haiti

Le journaliste Obed Rémy livre ses témoignages sur ‘’l’État exterminateur’’ d’Haïti

Le chercheur Obed Rémy décrit sans partage une page vivante de l’histoire d’Haïti de la fin du 20ème siècle ponctuée par des crises récurrentes. Le tome 1 de l’État exterminateur est révélateur d’un précédent historique cristallisé par des variantes et constantes, dominé par ses tenants et aboutissants

Lundi 21 décembre 2020 ((rezonodwes.com))– Les évènements politiques ayant conduit à la chute du président Jean-Bertrand Aristide en 1994 et d’autres épisodes de l’histoire bouleversante d’Haïti ont été documentés par le journaliste-chercheur, Obed Rémy.

Divisé en 13 chapitres, son ouvrage  »’État exterminateur » jette également un regard sur les crises sociopolitiques, les tumultes sociaux, l’ingérence étrangère et l’intransigeance des acteurs politiques de l’époque.

À l’occasion d’une première vente signature, le samedi 19 décembre 2020, à Carrefour, l’auteur revient sur son expérience de reporter à Radio Tropicale à Port-au-Prince.

Observateur de premier plan des soubresauts politiques de la fin du 20ème siècle, Obed Rémy a su exploiter son sens aiguisé de chercheur pour offrir à la postérité un outil qui dresse objectivement la réalité d’une période mouvementée d’Haïti.

Le jeu en vaut la chandelle puisqu’il s’agit d’une méthodologie rigoureuse appliquée à partir des photos, des témoignages, des séquences audiovisuelles, a expliqué l’écrivain. Un condensé historique pétillant mettant en relief les prémices du coup d’État de 1994, les tentatives de médiation, l’épisode des ‘’gouvernors islands’’, l’immixtion internationale entre autres.

L’État exterminateur dresse le miroir le plus fidèle des aventures politiques vécues, fait-il remarquer. Ce document témoigne d’une frontière étanche entre la réalité politique d’hier  et celle d’aujourd’hui.

Advertisement

Les leaders politiques ont toujours été inflexibles à la cause collective, les acteurs peuvent changer de rôle mais la tendance d’une politique pratiquée dans le déni des préoccupations sociales prédomine. Ce qui résume, selon l’auteur, d’une histoire répétitive en raison de similitudes des faits.

Les fossoyeurs de la nation, les destructeurs de la Patrie, les architectes de la déchéance haïtienne durant ces 3 dernières décennies ont planifié la débâcle d’Haïti.

Le déséquilibre de la balance commerciale, la chute de la production nationale, le plan néolibéral, l’exode rural massif sont caractéristiques d’une gouvernance désastreuse couplée à une classe politique coriace, hostile au compromis et à l’entente, dresse-t-il.

Hervé Noel
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *