flashback-–-mai-2020.-a-quoi-sert-l’organisation-des-elections-si-le-phtk-est-au-pouvoir-pour-50-ans-?

Flashback – mai 2020. A quoi sert l’organisation des élections si le PHTK est au pouvoir pour 50 ans ?

Des élections avec l’apprenti-dictateur Jovenel Moise et le PM « joker » Joseph Jouthe privilégiant une opération de charme mercantile plutôt que de persuasion politique, les pires depuis l’Indépendance…

Mercredi 23 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Flashback–https://rezonodwes.com/2020/05/19/a-quoi-bon-des-elections-si-le-phtk-est-au-pouvoir-pour-50-ans/


Ne vous gênez pas M. le président, faites vos jeux; faites vos sélections. Haïti n’existe pas men’m sou papye et il n’y a rien à diriger, d’ailleurs n’ aviez-vous pas félicité Jouthe pour cette si belle déclaration aussi vraie qu’une pure vérité ?

Mardi 19 mai 2020 ((rezonodwes.com))–La révélation faite en janvier 2019, par l’ex-Premier-ministre Jack Guy Lafontant, patron du PM de facto Joseph Jouthe, est sur le point d’être concrétisée si l’on croit l’engouement avec lequel le président Jovenel Moise cherche à organiser des élections alors qu’il n’inspire aucune confiance et ne fait preuve d’aucune compétence en matière de gouvernance d’un pays. Ces élections dont seuls les candidats choisis et amis des bandits pourront mener campagne dans les zones de non-droit, seraient les toutes premières organisées directement par le régime depuis 2015.

« PHTK est au pouvoir pour au moins 50 ans » avait déclaré Dr. Lafontant qui se réjouissait d’être un fidèle disciple de Michel Martelly, probablem ent du temps où les deux s’assoyaient côte-à-côte à la fac ou encore quand ils marchaient les pieds nus sur le sable de la Floride sniffant de la drogue. L’ex-président l’a lui-même avoué

Advertisement
.

Pour réaliser des élections, Haïti faisant toujours appel à l’international, particulièrement les Etats-Unis, a besoin de plusieurs millions pour acheter les mêmes matériels qui, en principe, devaient être conservés pour aussi longtemps que possible. Pour des élections dont les potentiels élus seraient connus à l’avance et le pouvoir se heurtant à une fin de non recevoir de la part de l’opposition haïtienne, à quoi bon de planifier pour aller dépenser en ces temps de [post-covid-19 à venir] et de vache maigre autant d’argent pour des activités dont on connaît déjà l’issue. Faites donc l’économie d’argent.

Personne n’est dupe. Il est important de statuer sur le dossier de la dilapidation des fonds de Petro Caribe pour fixer les responsabilités, le seul moyen de permettre à Haïti d’aller de l’avant car aucune 51ème législature améliorée ne viendra résoudre les multiples problèmes auxquels confronte le pays avant, pendant et après le coronavirus. Il est temps de bannir l’impunité et la corruption et ce n’est pas les lamentations de Jovenel Moise, fruit d’un système pourri, qui viendront nous révéler les ennemis du peuple. La marin’n pa metye’w.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *