l’opposition-politique-du-nord-ouest-joue-la-carte-de-l’intelligence-et-met-jovenel-moise-en-mauvaise-posture

L’Opposition politique du Nord-Ouest joue la carte de l’intelligence et met Jovenel Moïse en mauvaise posture

par Raymond Bélizaire

Vendredi 25 décembre 2020 ((rezonodwes.com))– En lisant la note de 21 points sur les pages Facebook de Paul Elie Faustin et Dr.Frito Zephyrin de AAA, confirmant l’approbation de l’Opposition politique du Nord-ouest à l’organisation du Carnaval National à Port de Paix, j’ai vite compris que la clairvoyance politique reprend ses droits dans le Nord-Ouest et Jovenel Moïse se trouvera entre l’enclume et le marteau.

Après la tentative de festival ratée au Môle Saint Nicolas, chahuté par une bonne partie de la foule présente à « Rezinier Plage » qui ne voulait plus supporter les interminables promesses  d’un président en fin de mandat, Jovenel Moïse débarque à Port de Paix avec la réjouissante nouvelle « l’Organisation du Carnaval National à Port de Paix ».

Effectivement, il a été chaleureusement applaudi, il a réussi le coup pour pallier la défaite du Môle Saint Nicolas où le nom du sénateur Evallière Beauplan a été cité maintes fois au sein de la foule.

Après l’heureuse annonce de Jovenel Moïse sur la Place d’Armes de Port de Paix, une véritable machine de propagande est mise en branle contre l’Opposition politique sous le fallacieux prétexte qu’elle s’oppose à l’organisation du Carnaval National à Port de Paix. 

Plusieurs hypothèses ont été avancées, mais celle qui est incontournable c’est que le président n’était pas sûr de ce qu’il a annoncé à Port de Paix pourvu que les barrons du secteur privé des affaires de la République de Port au Prince ne s’y prononcent pas encore.

Maintenant le bouc-émissaire n’était autre que l’Opposition politique du Nord-ouest et certains fils de Port de Paix vivant en terre étrangère qui se questionnaient sur la probabilité de l’organisation à Port de Paix de la plus grande festivité culturelle du pays.

Le pouvoir n’attendait que ça pour trouver une échappatoire. Une excuse difficilement explicable. Fort heureusement, l’Opposition politique du Nord-ouest, très probablement sous la conduite d’Andalasse Mertilus, auréolé du prestige intellectuel et de l’intelligence des Manigat, bénéficiant de la tactique politique d’Evallière Beauplan, a renversé la situation par une note spectaculaire en langue vernaculaire intitulée « Branch Opozisyon Nòdwès la 100% dakò kanaval Nasyonal la fèt Pòdpè » incluant bien sûr tout un ensemble de points revendicatifs au bénéfice du Département.

Embarras ! A l’heure actuelle, aucune excuse n’est possible. Aucune explication ne sera prise en compte, la population attend le Carnaval, l’opposition est applaudie, elle ne fait objet d’aucune critique à ce sujet brûlant, elle se lave les mains intelligemment.

Advertisement

L’Opposition met le président en mode « adelante » sans les moyens économiques indispensables, sans l’approbation du Secteur privé. Le premier ministre Joseph Jouthe a vendu la mèche en invitant le peuple à danser le Carnaval sur toute l’entendue du territoire et le Secteur privé à investir dans le Carnaval à Port au Prince, ce qui laisse croire que le prétendu Carnaval national annoncé à Port de Paix est relégué au second plan.

N’était-ce pas la sortie intelligente de l’Opposition, ce serait une page tournée, mais les hommes politiques du Nord-ouest feraient les frais.

Moi, je ne supporte pas cette opposition mais pour une fois elle se montre constructive, intelligente et clairvoyante.

Une cohérence a été remarquée dans la note de 21 points de la branche de l’Opposition. A partir du 19ème point, elle propose que le Carnaval soit organisé les 1er, 2 et 3 février 2021. C’est assurément pour ne pas dépasser la date fatidique, la date butoir du 7 février 2021 marquant la fin du mandat constitutionnel de Jovenel Moïse, à la lumière des articles 134.2 de la Constitution du Mars 1987 et 239 du Décret électoral de 2015.

En tant que fils authentique de Port de Paix, je tiens à féliciter l’opposition politique du Nord-ouest pour avoir mis Jovenel Moïse au pied du mur et éviter d’être la proie d’un pouvoir en décrépitude.

C’est exactement cette opposition que je cherche depuis quelques temps pour ma ville chérie. Je crois l’avoir dit un jour à l’un des membres influents de cette opposition. Félicitations à toute l’équipe. Pour une fois, vous avez fait un bon coup, j’en suis grandement satisfait !

Raymond Belizaire
Fils de Port de Paix
France, Paris
22 décembre 2020
Tous droits réservés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *