flashback-12-nov-2019.-haiti|violence-:-96-gangs-armes-recenses-et-500-mille-armes-a-feu-en-circulation-et-938-personnes-assassinees-en-2020

Flashback-12 nov. 2019. Haïti|Violence : 96 gangs armés recensés et 500 mille armes à feu en circulation et 938 personnes assassinées en 2020

Qu’a effectivement accompli Jovenel Moise en 2020 pour empêcher que 938 personnes soient mortes par balles, incluant le bâtonnier Dorval ? Quelqu’un ne devrait-il pas payer pour tous ces crimes ? Quel est la part de responsabilité de Jovenel Moise qui a piteusement échoué ?

La grande insécurité d’état programmée dans le pays, a entraîné dans la mort 938 personnes en 2020, a comptabilisé le Réseau national de défense des droits humains en Haïti, lors d’une conférence de presse tenue mardi révélant en outre que 2020 est une année catastrophique sur le plan de droits humains en Haïti… Devrions-nous nous attendre au pire en 2021 après le Coup d’Etat sur la Constitution programmé par Jovenel Moise
? Combien d’Haïtiens qui vont mourir davantage entre le 7 février 2021 et 7 février 2022, avant la passation du pouvoir à un « président choisi » par l’apprenti-dictateur à travers ses élections Dermalog illégales !

Mercredi 30 décembre 2020 ((rezonodwes.com))–Flashback–https://rezonodwes.com/2019/11/12/haiti-violence-96-gangs-armes-recenses-500-mille-armes-a-feu-en-circulation/

Advertisement

Haïti – Violence : 96 gangs armés recensés et 500 mille armes à feu en circulation


Mardi 12 novembre 2019 ((rezonodwes.com))– L’un des responsables de la Commission Nationale de Désarmement, de Démantèlement et de réinsertion (CNDDR), Jean Rebel Dorcena a dénoncé la prolifération des armes à feu et des gangs dans le pays

Le Commissaire, qui a avait commencé à recueillir des armes de certains groupes armés de Cité Soleil, a affirmé avoir recensé pas moins de 96 gangs à travers le pays.

Jean Rebel Dorcena a révélé que plusieurs de ces bandits sont à la solde de personnalités du pouvoir, ont des relations avec des membres de l’opposition et reçoivent des fonds de certains patrons du secteur privé.

Par ailleurs, Dorcéna a estimé à environ 500 mille, le nombre d’armes à feu en circulation en Haiti, regrettant qu’aucune action n’est entreprise contre les marchands d’armes et de munitions, pourtant bien connus des autorités.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *