education-:-vers-la-validation-du-cadre-d’orientation-curriculaire

Éducation : Vers la validation du Cadre d’orientation curriculaire

Dimanche 3 janvier 2021 ((rezonodwes.com))– Dans le cadre des initiatives visant à réformer le secteur de l’éducation, le ministère de l’Education nationale et de la Formation professionnelle (MENFP) a entamé différents travaux en vue de parvenir à une réforme curriculaire du fondamental et du secondaire.

Une des actions récentes concerne une série de consultations conduites par la Direction du curriculum et de la qualité (DCQ) du ministère en vue de l’élaboration d’un Cadre d’orientation curriculaire (COC), sous le leadership du titulaire du MENFP, Pierre Josué Agénor CADET, et la coordination du directeur général, Dr. Meniol JEUNE.

Cette activité a été menée avec l’appui du Projet NECTAR du MENFP, financé par la coopération française.Ainsi, un document de base a été conçu et un processus de validation est en cours afin que le COC devienne un document de politique publique du MENFP. C’est dans cette optique que la Direction générale du MENFP a réuni les principaux responsables des directions techniques et départementales en vue de procéder à la première phase de validation interne du COC.

Déroulée à la salle de conférence de l’Inspection générale du ministère, cette séance de travail, tenue le 29 décembre 2020, à la fois en ligne et en présentiel, a permis aux principaux responsables du MENFP d’en prendre connaissance et de produire certains commentaires et suggestions.

Intervenant à la cérémonie d’ouverture de cette rencontre, le directeur général, Dr. Meniol Jeune, a souligné que le cadre d’orientation curriculaire (COC) se veut le document de référence politique de la réforme. L’objectif final est d’accompagner les acteurs qui se proposent d’intervenir dans la réforme des curriculums de l’éducation en Haïti.

De son côté, la coordonnatrice du pôle enseignement et qualité au MENFP, Mme Rosalie Laramé Josma, a précisé que le COC indique des pistes claires de solution aux problèmes de multidisciplinarité des programmes d’étude et incohérence interne entre les finalités, les curriculums, les programmes d’Études et l’enseignement. C’est un outil moderne, selon elle, qui formalise le lien entre l’éducation et le développement et précise le cadre général pour conduire les réformes curriculaires dans un pays.

Advertisement

Le Directeur du Curriculum et de la Qualité, Aky Alix Nicolas, prenant la parole au nom du comité de finalisation, a exposé les principaux éléments tirés du document de soixante-dix pages. Un exposé qui a permis aux participants de bien appréhender les fondements du curriculum, les éléments du curriculum, le processus d’évaluation et de la certification des apprentissages, à la formation des enseignants et à la répartition horaire des disciplines.

Le comité de révision du COC a pris note des différentes propositions et remarques en vue d’harmoniser les points de vue des acteurs internes avant d’approcher un groupe plus large de partenaires externes pour la validation sociale de ce document de politique. Ce sera la deuxième phase du processus de validation en cours.

La rencontre devrait se tenir sous peu, au cours du mois de janvier 2021, en vue de la finalisation du texte du COC avant sa publication officielle.

Bureau de communication/MENFP

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *