haiti-:-l‘hopital-central-de-la-police-nationale-ouvre-ses-portes

Haïti : L‘hôpital central de la police nationale ouvre ses portes

L’Hôpital central de la Police nationale d’Haïti à Bon-Repos, quartier de la périphérie de Port-au-Prince, a été inauguré le lundi 4 janvier 2021. L’ouverture de cette structure hospitalière d’une capacité de 80 lits s’inscrit dans le cadre de la dynamique de valorisation des policiers, selon les déclarations du Ministre de la Justice, Rockfeller Vincent, et le directeur général de l’institution policière, Léon Charles.

Croix-des-Bouquets, le 4 janvier 2020 :- Logé à l’ancienne adresse de l’hôpital Michelle Bennett sur la route nationale #1 à Bon-Repos, l’Hôpital central de la Police nationale ouvre ses portes. Cette structure hospitalière, qui dans un premier temps, était un centre pédiatrique, a été pillée et vandalisée à la suite du départ des Duvalier. Elle est à présent partiellement rénovée et mise en service au profit des agents de la Police nationale d’Haïti (PNH).

⁰0

L’hôpital encore en chantier

Certes, l’espace est encore loin de retrouver son visage d’antan, mais pour le directeur médical de la PNH, Paul Audmar François, le plus important est de commencer. L’inauguration de l’Hôpital central de la Police nationale présente l’image d’un chantier innovant et intéressant, selon le Dr François. “Cela permettra aux jeunes professionnels de la santé de la PNH de venir en aide aux policiers et leurs dépendants et certainement à la population qui pourra également compter sur ce centre hospitalier”, poursuit Dr François.

En effet, les patients sont désormais certains de recevoir des soins et de trouver également des medicaments. « Les examens para-cliniques seront gratuits », a fait savoir le Dr François.

Un fruit de la coopération haitiano-américaine

L’inauguration du centre hospitalier a été l’occasion pour le responsable médical de la Police nationale de vanter la coopération hatiano-américaine, grâce à laquelle la PNH a pu bénéficier de millions de dollars d’équipements. Le centre compte donc un laboratoire d’analyse biologique, un des plus modernes du pays, une banque de sang, une station de traitement d’eau, entre autres.

Advertisement

Le directeur médical de la PNH a exprimé le souhait que la coopération internationale puisse aider l’institution à améliorer son système ambulancier. Ce qui permettra une extraction plus rapide des urgences médicales et chirurgicales sur tout le territoire. Le docteur Paul Audmar François souhaite ainsi que la PNH soit dotée d’un hélicoptère-ambulance avec sous-traitance internationale.

Satisfaction des autorités

“Depuis la création de l’institution policière en 1995 à date, doter la PNH d’une couverture d’assurance de santé efficace et efficiente a toujours été un défi pour toutes les autorités du pays”, a rappelé Léon Charles qui se réjouit de l’ouverture du centre.

Pour sa part, le Ministre de la Justice et de la Sécurité publique, Me Rockfeller Vincent, trouve en la création de cet hôpital la volonté agissante du gouvernement auquel il appartient de mettre à la disposition de la police toutes les structures nécessaires visant à prendre en charge chaque policier et chaque policière.

Le centre hospitalier dédié prioritairement aux policiers et policières ainsi que leurs dépendants, est équipé pour offrir les services de bases tels que urgence traumatologie, chirurgie, médecine interne, obstétrique gynécologie, psychiatrie, entre autres.

L’article Haïti : L‘hôpital central de la police nationale ouvre ses portes est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *