covid-19-:-les-nouveaux-cas-et-deces-ont-chute-respectivement-de-16%-et-10%-dans-le-monde

Covid-19 : les nouveaux cas et décès ont chuté respectivement de 16% et 10% dans le monde

Le nombre de nouveaux cas de Covid-19 signalés dans le monde a continué de baisser la semaine dernière, avec 2,7 millions de nouveaux cas, a annoncé mercredi l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

Il s’agit d’une baisse de 16% et plus de 500.000 nouveaux cas en moins par rapport à la semaine précédente. L’Agence sanitaire mondiale de l’ONU signale aussi une baisse des décès.

Le nombre de nouveaux décès signalés a diminué de 10% par rapport à la semaine précédente, atteignant 81.000, selon le dernier bulletin épidémiologique hebdomadaire basé sur les données jusqu’à dimanche. Selon l’OMS, le nombre de nouveaux décès a diminué dans toutes les régions.

Les cinq pays qui ont signalé le plus grand nombre de nouveaux cas sont toujours les États-Unis (673.630 cas, soit une baisse de 23%), le Brésil (318.290 cas, soit une diminution de 3%), la France (127.565 cas, soit une diminution de 6%), la Fédération de Russie (104.602 cas, soit une baisse de 11%) et le Royaume-Uni (97.271 cas, soit une diminution de 27%).

Cinquième semaine consécutive de baisse des nouveaux cas

Plus largement, l’Europe (18%) et les Amériques (16%) continuent de connaître les plus fortes baisses en nombre absolu de cas. Mais comme la semaine dernière, le taux de baisse le plus important a été noté en Afrique (20%, avec 68.115 nouveaux cas) et dans le Pacifique occidental (20%, avec 49.577 nouvelles infections).

Le Directeur général de l’OMS, Tedros Adhanom Ghebreyesus, a déclaré lundi que le nombre de cas signalés de Covid-19 dans le monde a diminué pour la cinquième semaine consécutive. Ainsi, le nombre de cas hebdomadaires signalés la semaine dernière était « au plus bas depuis octobre ». Pour cette année, le nombre de cas hebdomadaires signalés jusqu’à présent a diminué de près de la moitié, passant de plus de cinq millions de cas pour la semaine du 4 janvier à 2,6 millions de cas pour la semaine du 8 février — soit tout juste cinq semaines.

Au total, cinq des six régions de l’OMS ont signalé une baisse à deux chiffres du pourcentage de nouveaux cas. Selon l’agence onusienne, seule la région de la Méditerranée orientale affichant une hausse de 7%.

Seule la Méditerranée orientale affiche une hausse des cas de 7%

La semaine dernière, la Méditerranée orientale a ainsi signalé plus de 170.000 nouveaux cas. La région a également fait état d’un peu plus de 2.500 nouveaux décès, soit une baisse de 9%.

Les trois pays ayant signalé le plus grand nombre de nouveaux cas sont l’Iran (5.1503 nouveaux cas, soit une hausse de 8%), les Émirats arabes unis (22.203 nouveaux cas, soit une baisse de 2%) et le Liban (19.156 nouveaux cas, soit une augmentation de 1%).

C’est sur le continent africain que la baisse la plus notable a été enregistrée. L’Afrique a signalé plus de 68.000 cas et 2.500 décès, soit une baisse de 20% et 21% respectivement par rapport à la semaine précédente. « C’est la quatrième semaine consécutive que la région fait état d’une diminution du nombre de nouveaux cas et de décès », a fait valoir l’OMS.

Advertisement

Sur ce continent, le plus grand nombre de nouveaux cas a été signalé en Afrique du Sud (16.363 nouveaux cas, soit une baisse de 33%). Pretoria a recensé également la semaine dernière, le plus grand nombre de nouveaux décès (1.641 nouveaux morts, soit une baisse de 26%).

La France, la Russie et le Royaume-Uni dans le trio de tête en Europe

De son côté, la région européenne a signalé plus de 960.000 nouveaux cas et plus de 28.000 nouveaux décès. Il s’agit d’une baisse de 18% et 19% respectivement par rapport à la semaine précédente.

En Europe, les trois pays qui ont signalé le plus grand nombre de nouveaux cas sont la France (127.565 nouveaux cas ; soit une baisse de 6%), la Russie (104.602 nouveaux cas; soit une baisse de 11%), et le Royaume-Uni (97.271 nouveaux cas; soit une baisse de 27%).

Les plus grands nombres de décès ont été signalés au Royaume-Uni (4.816 nouveaux décès ; soit une diminution de 26 %), en Russie (3.465 nouveaux décès ; 2,4 nouveaux décès pour 100 000, comme la semaine précédente) et en Allemagne (3.443 nouveaux décès, soit une baisse de 25%).

Dans les Amériques, l’OMS fait état de 1,3 million de nouveaux cas et plus de 44.000 nouveaux décès. Il s’agit d’une baisse de 16% et de 2% respectivement par rapport à la semaine précédente.

« Le feu n’est pas éteint, mais nous avons réduit sa taille » – Dr Tedros

Comme la semaine dernière, les Etats-Unis signalent le plus grand nombre de nouveaux cas et de décès. Washington recense 673.630 nouveaux cas (chute de 23%) et 21.412 nouveaux décès (diminution de 5%).

Face à cette tendance à la baisse notée dans le monde, l’OMS se réjouit d’avoir encore plus de raisons « de nourrir l’espoir de maîtriser la pandémie ». « Ce qui importe maintenant, c’est la façon dont nous réagissons à cette tendance », a déclaré lundi le Dr Tedros. « Le feu n’est pas éteint, mais nous en avons baissé l’intensité. Si nous cessons de le combattre sur n’importe quel front, il reviendra en force », a-t-il mis en garde.

Pour l’Agence onusienne, « chaque jour qui passe avec moins d’infections signifie des vies sauvées, des souffrances évitées et un relatif soulagement du poids qui pèse sur les systèmes de santé ».

A noter que la pandémie a fait plus de 2,4 million de morts dans le monde depuis fin décembre, sur plus de 108,82 millions de contaminations confirmées, selon un bilan établi mercredi par l’OMS.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *