marche-contre-la-dictature-:-« pep-aysyen-fe-yon-referandom-pou-di-manda-jovenel-fini »,-insiste-le-senateur-patrice-dumont

Marche contre la dictature : « Pèp Aysyen fè yon referandòm pou di manda Jovenel fini », insiste le Sénateur Patrice Dumont

Le président de facto Jovenel Moise, 24 heures après la surprenante révélation que la femme d’un sénateur farouche supporteur de son régime teinté de corruption, vient de se procurer une maison au Canada pour une modique somme de $4 millions, rejoint tout joyeux sa base de gangs de Decahos, mercredi aux Gonaives.

Mercredi 17 février 2021 ((rezonodwes.com))–La mega-marche contre la dictature du 14 février 2021 prouve s’il en était besoin que les haitiens s’activent résolument à prendre eux-mêmes leur destin en main et qu’il ne revient à aucune organisation internationale, en complaisance avec un régime corrompu, de statuer.

Le peuple haitien, contrairement au referendum bidon et orienté programmé par un gouvernement contesté et rejeté par la majorité de citoyens, quoique formellement interdit par la Constitution, a pourtant, selon le sénateur Patrice Dumont, démontré que « se li ki gen dwa òganize referandòm nan peyi-a

Advertisement
« .

Au cours de cette marche rassemblant quelque 200 000 haitiens, partout à travers le pays, lors de ce « referendum« , a laissé entendre M. Dumont, « le peuple Haïtien reconnaît à l’instar de nombreuses autres entités la fin de mandat constitutionnel de Jovenel Moise« , désormais un président de facto qui prend la présidence d’Haïti en otage, à l’aide des fusils de Léon Charles.

Patrice Dumont qui s’est gardé de citer le nom d’un autre collègue parlementaire, a affirmé avoir déclaré auparavant « sans kras » que lui et le mystérieux sénateur « ont constaté la fin de mandat de Jovenel Moise ». Il a appelé les sénateurs à l’unissons parce que, selon lui « li poko two ta« .

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *