kidnapping-|-me-edume-:-un-million-de-dollars-reclames,-des-etudiants-de-l’up-se-mobilisent

Kidnapping | Me Edumé : un million de dollars réclamés, des étudiants de l’UP se mobilisent

Les ravisseurs ont exigé un million de dollars américains de rançon pour la libération de l’ancien substitut du commissaire du gouvernement, Abdias Édumé, professeur à l’Université de Port-au-Prince.

Vendredi 19 février 2021 ((rezonodwes.com))– Le professeur Abdias Edumé doit recouvrir sa liberté, ont scandé des étudiants de l’Université de Port-au-Prince. Les protestataires, en colère contre les forces de l’ordre, ont parcouru, vendredi, plusieurs rues de la capitale.

La foule des manifestants, partie devant les locaux de l’UP, a défilé avec en main des pancartes sur lesquelles des slogans hostiles au pouvoir en place ont été inscrits.

La circulation automobile sur plusieurs axes routiers a été perturbée par les manifestants. Des usagers de la voie publique ont pressé le pas pour se soustraire de l’ambiance qui y régnait.

Des véhicules publics qui tentaient de traverser l’avenue John Brown (Lalue) ont été contraints de faire demi-tour. Les activités commerciales ont été également paralysées dans le secteur limitrophe de Lalue.

Advertisement

Le mouvement des étudiants accompagnés de certains professeurs de l’UP a été suivi dans d’autres villes de l’Ouest. À Petit-Goave, ville de naissance de l’ancien magistrat Édumé, des avocats ont défilé en toge pour exiger la libération de l’ancien substitut du commissaire du gouvernement de la juridiction de Mireblais.

Il importe de souligner que l’ex substitut Abdias Edumé a été enlevé le mercredi 17 février à Delmas 19. Une autre avocate du barreau de Port-au-Prince, Nasha Saint-Fleur a été également kidnappée par des bandits dans l’après midi du 18 février.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *