haiti-crise-:-l’opposition-appelle-le-secteur-prive-a-prendre-position

Haïti-crise : L’opposition appelle le secteur privé à prendre position

La structure dénommée « Ensemble des organisations politiques de l’opposition » enjoint le secteur privé à se positionner sur la crise actuelle. Alors que la situation politique du pays est au plus bas, ces opposants au régime en place qui rencontraient la presse jeudi, ont exigé au secteur privé d’afficher clairement sa position.

Port-au-Prince, le 19 février 2021 :- Haïti continue de s’enfoncer dans la crise. Depuis le 7 février, l’opposition au régime en place a reçu le soutien de plusieurs secteurs de la vie nationale qui réclament le départ du président Jovenel Moise. Ce dernier estime, pour sa part, que son mandat prendra fin le 7 février 2022.

Le pouvoir judicaire, certains secteurs religieux, des organisations de défense de droits humains ainsi que d’autres structures de la société civile, sont unanimes sur le fait que le mandat du président ait pris fin. Mais face à ce qui peut être considéré comme une levée de bouclier contre le pouvoir en place, une frange de la population haïtienne et pas des moindres, reste indécise et ne semble pas décidée à emboiter le pas.

En effet, alors la crise s’envenime, le secteur privé des affaires n’a toujours pas fixé sa position. De quoi attirer l’attention de certaines structures de l’opposition. Au nom du groupement baptisé, « Ensemble des organisations politiques de l’opposition », Etzer Jean Louis exige de la classe entrepreneuriale qu’elle se positionne sur la crise. L’activiste politique assimile ce silence à une forme de soutien tacite au pouvoir en place et se montre donc, menaçant.

Advertisement

Du mieux qu’elle le peut, l’opposition entend, en faisant feu de tout bois, de ramener dans ses rangs tous ceux qui peuvent la renforcer dans la bataille pour évincer l’équipe en place. Parallèlement, la mobilisation reste, sa principale arme de combat. Et ce dimanche 21 février, les opposants se préparent encore à descendre dans les rues, déclare Abel Loreston.

Entre Jovenel Moise et ses adversaires de l’opposition, qui cédera le premier ? La réponse à cette question est depuis déjà des années, hautement politique.

L’article Haïti-crise : L’opposition appelle le secteur privé à prendre position est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *