la-conference-religieuse-canadienne-demande-a-justin-trudeau-de-s’ecarter-du-“core-group”-et-denoncer-jovenel-moise

La Conférence religieuse canadienne demande à Justin Trudeau de s’écarter du “Core Group” et dénoncer Jovenel Moïse

Dans une lettre acheminée au Premier ministre canadien, jeudi 11 février 2021, la Conférence religieuse canadienne demande à Justin Trudeau de dénoncer le Président Jovenel Moïse et de s’écarter du « Core group » international.

Selon ce groupement, le Président Moïse a atteint la limite fondamentale de la séparation entre le pouvoir politique et celui du judiciaire.

“La violence qui règne dans ce pays des Antilles est indescriptible”, regrette la conférence religieuse canadienne réunissant plus de deux cent congrégations au Canada. Le groupement composé de plus de dix mille religieuses et religieux.

Le Canada doit défendre les valeurs démocratiques en dénonçant ouvertement et clairement le régime dictatorial instauré en Haïti par le chef de l’État puisqu’il dirige par décret suite à la dissolution du Parlement », souligne l’ensemble des différentes congrégations.

Advertisement

La conférence demande au Premier ministre canadien d’agir rapidement et que sa dénonciation de M. Jovenel Moïse serait un acte d’appui au peuple haïtien.

Jeff Jean Joseph

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *