le-bureau-du-secretaire-d’etat-a-la-communication-attriste-suite-au-deces-du-conseiller-patrick-numa

Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication attristé suite au décès du Conseiller Patrick Numa

Le Bureau du secrétaire d’état à la communication se dit affligé du décès du conseiller électoral Patrick Numa souffrant d’un accident vasculaire cérébral. Il est mort en sa résidence privée le dimanche 21 février 2021 à l’âge de 56 ans. Le Bureau du secrétaire d’état à la communication a présenté ses sympathies à celles et ceux affectés par ce départ, en particulier les membres de sa famille, ses collègues du Conseil Électoral Provisoire et le monde syndical haïtien.

Port-au-Prince, le 22 février 2021.- Suite au décès du représentant du secteur syndical au sein du Conseil Électoral Provisoire Patrick Numa, le Bureau du secrétaire d’état à la communication se dit affligé. Souffrant d’un accident vasculaire cérébral (AVC), le conseiller Patrick Numa a rendu l’âme en sa résidence privée le dimanche 21 février 2021 à l’âge de 56 ans.

Depuis décembre 2020, Patrick Numa a eu un accident cardio-vasculaire. Il a été transféré à Cuba en vue de suivre un plan psychothérapeutique. Par la suite, le conseiller électoral était revenu au pays le 17 février 2021.

Advertisement

Par ailleurs, le Bureau du secrétaire d’état à la communication salue l’engagement du syndicaliste parti pour l’au-delà. « Patrick Numa a oeuvré durant ces deux décennies dans la militance pour la justice sociale et le respect des droits des ouvrières et ouvriers en Haïti « , souligne l’organe de communication étatique.

En outre, le Bureau du secrétaire d’état à la communication présente ses sympathies à celles et ceux affectés par ce départ, en particulier les membres de sa famille, ses collègues du Conseil Électoral Provisoire et le monde syndical haïtien.

Vant Bèf Info (VBI).

L’article Le Bureau du Secrétaire d’Etat à la Communication attristé suite au décès du Conseiller Patrick Numa est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *