le-nouveau-dg-du-ministere-du-commerce,-james-monazard,-se-donne-7-chantiers-comme-priorites

Le nouveau DG du Ministère du Commerce, James Monazard, se donne 7 chantiers comme priorités

Sept chantiers pour le nouveau Directeur Général du MCI James Monazard

Lundi 21 juin 2021 ((rezonodwes.com))– Le nouveau Directeur Général du Ministère du Commerce et de l’Industrie, Monsieur James Monazard, a été investi dans ses fonctions le mercredi 16 juin 2021, lors d’une cérémonie présidée par le ministre Jonas Coffy en présence de quelques dizaines de fonctionnaires et d’amis. Monsieur James Monazard, habitué de la maison en a profité pour dévoiler ses priorités lors de son allocution d’installation.


L’Homme de lois, devenu Directeur Général après plus de huit années passées au service du ministère, prend les rênes de la direction générale à un moment où l’augmentation du coût de la vie et la dépréciation de la monnaie  nationale continuent d’affecter le pouvoir d’achat des ménages. James Monazard se dit conscient des défis qui l’attendent. Le DG se veut toutefois rassurant car, pour lui, il est impératif que le MCI obtienne des résultats significatifs.

« cette confiance placée en ma personne doit-être marquée d’impératifs de réussite et d’efficacité dans la mise en œuvre des politiques publiques sectorielles », a martelé le nouveau DG qui se dit déjà prêt a apporté son souffle aux efforts conjugués par le ministre Jonas Coffy dans la guère qu’il mène contre le marché noir depuis son accession à la tête du MCI. 

Lors de sa prise de parole, le titulaire du MCI a tenu à demander au nouveau DG toute sa disponibilité dans les tâches quotidiennes révélant de sa compétence, et surtout lui a rappelé que le MCI doit avoir comme guide la feuille de route confiée par le Chef du Gouvernement. « vous aurez l’accès à tous les dossiers en cours et même en suspens dont le suivi et la finalisation dépendent de vous », a fait remarquer le Ministre. Et l’ex directeur adjoint de la DCRI rassure :« je m’attellerai, avec dévouement, à traduire, à travers les faits, les pivots de la vison du Ministre reflétant les lignes directrices du gouvernement ». 


Avec un plan stratégique établit sur sept pôles, Monsieur Monazard a dévoilé ses priorités pour relever un ensemble de défis que confrontent le ministère depuis plusieurs décennies. Le nouveau numéro 2 de la direction général a confié qu’il va travailler pour la promotion des PME ; la décentralisation du MCI dans les dix départements du pays ; l’obligation de doter le pays d’une politique commerciale et industrielle ; la coopération économique et des échanges commerciaux avec d’autres pays notamment ceux de la CARICOM ; la régularisation du secteur informel ; la protection des consommateurs et l’adoption de l’innovation dans le secteur industriel.

Advertisement

Pour la nouvelle figure de la direction générale, cette vision rentre dans la droite mission de l’institution. Monsieur Monazard dit compter sur un personnel dévoué et qualifié. « Je m’emploierai, chaque jour, à tenir mes engagements » a précisé le DG orientant, du même coup, le ministère vers la rupture et la réforme. « Cette gouvernance, en commun accord avec le Ministre, devra-t-être un instrument de rupture et de transition devant aboutir à la mise en place des réformes tant souhaitées », a-t-il conclu.


Monsieur James Monazard qui a passé plus de  huit (8) ans au ministère notamment à la direction des affaires juridiques (DAJ) et à la direction de contrôle et de la réglementation industrielle (DCRI), a également témoigné une profonde estime à l’égard de l’ex DG Daniel Denis. Il lui a promis qu’il travaillera sans relâche pour que la direction générale joue pleinement son rôle pour le bonheur de la population.

Gidlet Servius

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *