suite-a-une-visite-des-deplaces-de-martissant,-imed-demande-aux-autorites-de-mettre-fin-aux-actions-des-gangs-armes

Suite à une visite des déplacés de Martissant, IMED demande aux autorités de mettre fin aux actions des gangs armés

IMED : Rapport de Visite au Centre Sportif de Carrefour

Une délégation de l’Institut Mobile d’Education Démocratique(IMED) a effectué le vendredi 18 juin 2021 une 2éme visite de solidarité au centre sportif de Carrefour avec les familles victimes des actes de violence à Martissant


Lors de cette visite les émissaires de l’IMED se sont entretenus avec le responsable de la protection civile dans la commune de Carrefour, monsieur Gutenberg Destin, quelques pères et mères de familles qui se sont réfugiés au centre.

Rapport de Visite

Ils sont plus de 300 familles pour plus de 1200 personnes hébergées au centre depuis le dimanche 6 juin 2021. Un deuxième recensement a été réalisé et les données recueillies sont est en cour de traitement afin de déterminer la quantité exacte de familles et de personnes vivant au niveau du centre sportif de Carrefour.

L’IMED a constaté que les conditions d’hébergement des familles déplacées sont très précaires. Des bébés, des enfants, des femmes enceintes, des personnes du troisième âge, des handicapés sont livrés à la merci des autorités municipales de Carrefour, quelques organisations internationales et des organisations de la société civile.


Ces refugiés sont exposés à toute sorte de maladies infectieuses à cause d’une promiscuité défiant toute les normes hygiéniques et sanitaires.

Conditions sanitaires du Centre
Les personnes refugiées au centre sportif de Carrefour sont très exposées à la Pandémie de Covid-19 qui circule à grande vitesse un peu partout dans le pays. Les gestes barrières comme le lavage des mains, le port du masque et les distanciations physique sont peu respectées.Les points de lavages des mains ne sont pas alimentés en eau et les toilettes sont en très mauvais étatsDes citoyens rencontrés sur les lieux indiquent qu’ils font face à des difficultés de toute sorte au niveau du centre. Ils sont mal logés, mal nourris et ne disposent que de quelques maillots, jupes et pantalons pour se vêtir.

Sécurité du centre
L’entrée principale du centre est plutôt libre. Peu d’agents de sécurité ont été observés sur les lieux. Cette situation préoccupante nécessité une réponse urgente des autorités.

Advertisement

Contribution de l’IMED
Vivement préoccupé par les événements ayant contraints ces familles a abandonné leurs maisons pour aller se refugier au centre sportif de Carrefour, l’Institut Mobile d’Education Démocratique(IMED) dans un élan civique, humanitaire de solidarité a distribué le vendredi 11 et 18 juin 2021 deux cents(200) kits hygiéniques et sanitaires (Vêtements, pate dentifrice, brosses à dent, savons, drap) pour hommes.Lors de la visite du vendredi 18 Juin l’IMED a distribué de concert avec les responsables du centre : 500 caches nez pour enfants 40 kits pour bébé de 0 à 6 mois (vêtements, drap, shampoo, savon, avoine) 45 kits pour bébé de 6 mois à 24 mois (vêtements, drap, shampoo, savon, brosse tête,farine, Avoine)


Recommandations
Partant des constats, observations et témoignages recueillis par nos émissaires auprès des familles victimes, l’IMED recommande :

– Des dispositions urgentes de l’état pour mettre fin aux actions des gangs armés qui terrorisent la population ;

– Améliorer les conditions d’hygiènes- Organiser des séances de sensibilisation contre la COVID -19 ;

– Créer des conditions pour permettre aux familles de regagner leur domicile ;

– Organiser la distribution systématique de matériels hygiéniques et sanitaires auxpersonnes refugiés dans le centre et dans d’autres endroits de la capitale ;

– Organiser des cliniques mobiles dans les centres- Distribuer de la nourriture aux familles

– Aider les personnes du 3éme âge et les handicapés

– Accompagnement psycho-social pour les victimes

– Renforcer la sécurité au niveau du centre sportif de Carrefour

– Accompagner financièrement des familles à se reloger

– Accompagner financièrement les personnes qui veulent aller retrouver leurs parents enprovince.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *