la-guerre-de-gang-oblige-le-ministere-de-l’education-nationale-a-delocaliser-des-centres-d’examens

La guerre de gang oblige le ministère de l’éducation nationale à délocaliser des centres d’examens

Plusieurs centres d’examens se trouvant dans des zones difficiles d’accès à Port-au-Prince ont été relocalisés. Le directeur départemental de l’ouest du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle informe que les dates des examens officiels (9e année fondamentale et baccalauréat) sont maintenues.

Port-au-Prince, le 22 juin 2021. Le directeur départemental de l’ouest du Ministère de l’Éducation Nationale et de la Formation Professionnelle, Louis Fritz Dorminvil, a confirmé ce mardi, que plusieurs centres d’examens de la région métropolitaine de Port-au-Prince, ont été relocalisés.

Ces centres d’examens, dit-il, se trouvent dans des zones difficiles d’accès en raison des affrontements entre les groupes armés.

Ainsi, plusieurs centres d’examens de Martissant ont été relocalisés à Carrefour. C’est dans cette commune que plusieurs familles déplacées ont été relogées, rappelle M. Dorminvil. Il évoque également les cas des centres qui se trouvent au Bas Delmas, qui ont été également relocalisés.

Advertisement

L’objectif, dit-il, c’est de permettre aux candidats de passer les épreuves dans une atmosphère plus sereine.

Louis Fritz Dorminvil précise que les dates pour la passation des épreuves n’ont pas été modifiées. Les élèves de la 9e année fondamentale composeront du 12 au 14 juillet et ceux du baccalauréat (traditionnel et NS-4) ont rendez-vous du 26 au 29 juillet.

Vant Bèf Info (VBI)

L’article La guerre de gang oblige le ministère de l’éducation nationale à délocaliser des centres d’examens est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *