le-yoga-a-ete-une-bouee-de-sauvetage-pour-beaucoup-de-personnes-durant-la-pandemie-de-covid-19

Le yoga a été une bouée de sauvetage pour beaucoup de personnes durant la pandémie de Covid-19

Cette année, la 7ème Journée internationale du yoga est célébrée dans une période où la Covid-19 continue de bouleverser la vie et les moyens de subsistance des personnes à travers le monde. Pour beaucoup, le yoga a été une bouée de sauvetage pendant la pandémie.


Mardi 22 juin 2021 ((rezonodwes.com))– Au-delà de ses conséquences immédiates sur la santé physique, la pandémie a également exacerbé la souffrance psychologique et les problèmes de santé mentale, notamment la dépression et l’anxiété, alors que les restrictions liées à la pandémie se poursuivent sous différentes formes dans de nombreux pays. Cela a mis en évidence le besoin urgent d’aborder la dimension de la santé mentale, en plus des aspects de santé physique.

Reconnaissant l’importante contribution du yoga en cette période de crise, la commémoration de la Journée internationale du yoga se concentre cette année sur « le yoga pour le bien-être », c’est à dire comment la pratique du yoga peut promouvoir la santé holistique de chaque individu.

Conséquences dévastatrices de la pandémie

Selon le Président de l’Assemblée générale des Nations Unies, Volkan Bozkir, la pandémie de Covid-19 a clairement démontré les conséquences d’une mauvaise santé mondiale.

« Les conséquences sociales et économiques ont été dévastatrices pour de nombreuses personnes dans le monde », a expliqué M. Bozkir. Le yoga a été une bouée de sauvetage pendant le confinement et a aidé à maintenir le bien-être physique tout en gérant le stress de l’incertitude et de l’isolement.


« Alors que nous prenons des mesures pour nous remettre de la pandémie, laissons le yoga nous inspirer pour aborder les défis de manière holistique afin de travailler ensemble à travers le système multilatéral pour qu’il se remette mieux, plus fort et plus vert », a-t-il conclu.Ahmed Soliman faisant la pose de l'arbre.Ahmed SolimanAhmed Soliman faisant la pose de l’arbre.

Le yoga, pour aider à faire face à l’incertitude et à l’anxiété

De son côté, Amina J. Mohammed, Vice-Secrétaire générale des Nations Unies a indiqué que pour beaucoup, le yoga fait partie intégrante de leur vie quotidienne.

« Le yoga est ouvert aux personnes de tous âges et de toutes capacités », a-t-elle dit, rappelant que ses bienfaits sont légendaires. « Le yoga est excellent pour le corps, pour la souplesse et l’équilibre, il est formidable pour l’esprit. Il favorise la patience, la discipline et la résilience », a-t-elle ajouté.

Advertisement

De plus, le yoga a le potentiel de relier des personnes de cultures différentes et de faire progresser les valeurs mondiales communes de paix, de tolérance et de solidarité.

Alors que la pandémie de Covid-19 a provoqué un énorme stress et une grande anxiété chez de nombreuses personnes dans le monde, en raison de l’isolement, de l’insécurité économique ou de la perturbation des routines normales et de l’équilibre entre vie professionnelle et vie privée, la Vice-Secrétaire générale a indiqué que « le yoga peut nous aider à faire face à l’incertitude et à l’anxiété. Il peut également jouer un rôle important dans les soins et la réadaptation des patients atteints de la Covid-19 en apaisant les craintes et la tristesse ».


Amina J. Mohammed, espère que « davantage de personnes s’adonneront à cette activité ancienne pour se connecter plus profondément, non seulement en elles-mêmes, mais avec la grande humanité et l’environnement naturel ».

Une ancienne pratique qui trouve son origine en Inde

Le yoga est une ancienne pratique physique, mentale et spirituelle qui trouve son origine en Inde. Le mot « yoga » provient du sanskrit et signifie joindre ou unifier, symbolisant l’union du corps et de la conscience. Il est pratiqué sous diverses formes à travers le monde, et sa popularité ne cesse de s’accroître.

Reconnaissant sa popularité universelle, l’Assemblée générale des Nations Unies a proclamé, en 2014, le 21 juin Journée internationale du yoga. Le projet de résolution établissant cette journée avait été proposé par l’Inde et soutenu par un nombre record de 175 États membres.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *