kidnapping-&-manif-:-les-«400-mawozo»-reclament-500-mille-dollars-pour-liberer-le-professeur-raymond-jean-baptiste

Kidnapping & Manif : Les «400 Mawozo» réclament 500 mille dollars pour libérer le professeur Raymond Jean-Baptiste

Le professeur Raymond Jean-Baptiste, doyen de la faculté de Droit à l’Université Saint-François d’Assise d’Haïti a été enlevé dans l’après-midi du mardi 22 juin à la Croix-des-Bouquets. Le groupe des «400 Mawozo» , revendique le kidnapping et réclame 500 mille dollars de rançon

En signe de solidarité au professeur Raymond Jean-Baptiste, des étudiants de l’Université Saint-François d’Assise d’Haïti ont gagné les rues, ce mercredi, à Delmas. Ils en ont profité pour barricader certaines voies dans la commune de Delmas et exiger la libération du doyen.

‹‹Le professeur Raymond Jean-Baptiste ne dispose pas de 500 mille dollars américains pour payer des kidnappeurs. La police doit prendre ses responsabilités», ont scandé des étudiants.

À la Croix-des-Bouquets, les «400 Mawozo» règnent en maître. Au quotidien, ils tuent, violent et rançonnent des citoyens dans l’indifférence des autorités policières.

L’enlèvement du professeur Jean-Baptiste désapprouve les autorités de facto ayant annoncé avoir mis fin au phénomène. Le premier ministre de facto, Claude Joseph, de retour à l’ONU, s’est félicité  d’avoir réussi à déjouer les plans des bandits armés et juguler le kidnapping.

Advertisement

Les protestataires munis de pancartes, appellent les autorités policières à mettre definivement  un terme au kidnapping qui decapitalise les familles.

À l’occasion de la marche pacifique partie du bâtiment logeant l’Université Saint-François d’Assise d’Haïti, à Delmas 33, limitrophe de la Télévision nationale d’Haïti (TNH), les étudiants menacent d’intensifier le mouvement, si le doyen ne recouvre pas sa liberté dans les heures qui viennent.

Aucun dispositif de la Police nationale d’Haïti (PNH) n’a accompagné la foule.

Hervé Noël
vevenoel@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *