haiti-insecurite-:-12-massacres-perpetres-en-3-ans-dans-le-pays,-selon-pierre-esperance

Haïti-Insécurité : 12 massacres perpétrés en 3 ans dans le pays, selon Pierre Espérance

Haïti a connu 12 massacres en l’espace de trois (3) ans, soit de la période allant de 2018 à 2021, avec la complicité du pouvoir avec les gangs armés, révèle le Directeur Exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), Pierre Espérance.Le militant des droits humains a fait cette déclaration lors d’un point de presse, le jeudi 24 juin 2021, au local de l’institution , sise à la ruelle Rivière, Port-au-Prince.

Port-au-Prince, le 24 juin 2021._Le Directeur Exécutif du Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH), Pierre Espérance s’est prononcé ce jeudi sur le climat d’insécurité qui prévaut de certains quartiers de Port-au-Prince. C’est le cas de Bél’Art, Cité Soleil, Bas Delmas, Laboule 12 , de Martissant, entre autres.

Lors de cette sortie médiatique, Pierre Espérance a laissé entendre que les groupes de gangs qui terrorisent les populations des zones précitées, ne font qu’exécuter l’ordre du pouvoir. Pour preuve, il révèle que 12 massacres ont été perpétrés en Haïti, entre 2018 à 2021, soit en l’espace de 3 ans.

Massacres pour lesquels dix (10) plaintes ont été déposées par devant les autorités judiciaires haïtiennes, poursuit Pierre Espérance.

Le défesseur des droits humains en a profité pour dénoncer les attaques armées, vols, viols, pillages suivis d’incendie criminèle organisés par les groupes armés dont le G9 en famille et alliés dans certains quartiers du pays.D’ailleurs l’ancien policier converti en chef de gang, Jimmy Chérisier alias Barbecue, a revendiqué les dernières scènes de pillages à Marché Titony, avance le défenseur des droits humains.

Advertisement

Parlant de la sortie faite hier par le chef de file du G9, M.Pierre a déclaré que la fédération des gangs armés du G9 en famille et alliés est une entité chapeautée par le pouvoir en place pour étouffer certains dossiers.

_ »La parade et l’exhibition d’armes de hauts calibres, orchestrée hier par Jimmy Chérisier ne me surprend pas, a réagit M. Pierre. Ce puissant chef de gang ne fait que porter les paroles du pouvoir qui lui donne plein pouvoir de s’attaquer à de simples citoyens dont Antony Bennett. Il est clair qu’un pilleur, un tueur, un kidnappeur et chef de gang ne peut être jamais un révolutionnaire », a t-il ajouté.

Face à cette situation, Pierre Espérance appelle la population à la mobilisation générale contre le pouvoir en place qu’il qualifie d’être de mêche avec les gangs armés.

Vant Bèf Info VBI

L’article Haïti-Insécurité : 12 massacres perpétrés en 3 ans dans le pays, selon Pierre Espérance est apparu en premier sur Vant Bèf Info. Vant Bèf Info – VBI

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *