flashback-–-24-mai-2021.-referendum-du-27-juin-:-sous-haute-protection-policiere,-mathias-pierre-rencontre-des-chefs-de-« partis »-proches-des-tet-kale

Flashback – 24 mai 2021. Référendum du 27 juin : Sous haute protection policière, Mathias Pierre rencontre des chefs de « partis » proches des Tèt Kale

Mathias Pierre a-t-il encore le culot de prétendre être un défenseur de la lutte pour l’établissement d’un état de droit en Haiti jusqu’à devenir un des acteurs d’une cause perdue et inacceptable ?

Le  gouvernement de facto semble avoir tiré les enseignements des dernières rencontres pour promouvoir le référendum constitutionnel mises en échec par des militants de l’opposition à Jean-Rabel, à Ouanaminthe, Port-de-Paix et à Pétion-Ville, entre autres. À Bourdon, ce lundi, pour anticiper les surprises désagréables, le ministre en charge des questions électorales Mathias Pierre a mobilisé un effectif impressionnant de policiers devant l’hôtel.

Lundi 24 mai 2021 ((rezonodwes.com))– Avant d’accéder au site retenu pour la rencontre, plusieurs contrôles s’imposent aux visiteurs. Les policiers montant la garde à l’entrée de l’hôtel Montana questionnent les invités sur le mobile de leur présence sur les lieux, avant de les autoriser à progresser.

Après avoir franchi le deuxième rideau, un autre dispositif d’agents de l’Unité départementale de maintien d’ordre (UDMO) fait le guet pour examiner les convives, observe-t-on. Un contrôle sur l’identité, la présentation de la fiche d’invitation du rassemblement est exigée.

À la dernière épreuve avant de franchir les portes de la salle du rassemblement, les agents de sécurité de l’hôtel procèdent à une courte conversation avec les invités et sortent une longue liste pour vérifier l’identité de leurs interlocuteurs. Une routine qui se renouvelle constamment, car le pouvoir veut s’assurer du profil de l’assemblée afin d’éviter des ennuis.

Advertisement

Le ministre en charge des questions électorales, est sans équivoque. Pas question d’exposer les invités et d’hypothéquer ce rendez-vous crucial avec les partis politiques à plus d’un mois du référendum constitutionnel de Jovenel Moise.

En renforçant les mesures sécuritaires devant le site, Mathias Pierre évite des grains de sable susceptibles d’enrayer la machine roulant à sens unique sur l’autoroute du référendum constitutionnel.

 À l’intérieur, le décor sied à la convocation. Le bicolore national est en première ligne de l’estrade et sur les tables sont disposées des brochures de la Constitution taillée sur mesure par le Comité consultatif indépendant (CCI) de cinq membres.

Tout a été passé au peigne fin, avant l’échéance du 27 juin qui peut tout faire basculer, souligne un proche du pouvoir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *