haiti|crise-et-impunite-–-l’oea-recommande-le-« prompt »-renvoi-de-claude-joseph-et-du-cep-dermalog

Haiti|Crise et impunité – L’OEA recommande le « prompt » renvoi de Claude Joseph et du CEP-Dermalog

La violence des gangs de Jovenel Moise, selon l’OEA, « compromet aussi gravement l’état de droit et le développement de la démocratie en Haïti« .

Qui sera le nouveau premier-ministre de facto de Jovenel Moise pour venir réaliser des élections-sélections pour enterrer définitivement le dossier petro caribe et perpétuer le régime des bandits légaux et illégaux ?

Lundi 28 juin 2021 ((rezonodwes.com))–La mission de l’OEA, au retour d’une visite à Port-au-Prince, à la mi-juin, a fait lundi une série de « recommandations », qui, selon elle, pourraient « contribuer à une avancée« , vers une solution à la crise que traverse le pays, depuis la fin de mandat constitutionnel de Jovenel Moise.

La nomination « urgente » d’un premier-ministre est recommandée par l’organisme régional, reproché de faire peu de cas de la Constitution haïtienne., car l’article 134-2 établit la fin de mandat de Jovenel Moise depuis le 7 février 2021.

Plus loin, dans sa résolution, l’OEA requiert le remplacement des 9 membres du CEP-Dermalog nommés unilatéralement par l’apprenti-dictateur pour réaliser un referendum bidon et interdit.

Résolution de l’OEA

Recommandations :

  • Toute solution à la crise politique actuelle en Haïti requiert les efforts de tous les secteurs de la société haïtienne, y compris le gouvernement, l’opposition, les entreprises, les groupes religieux et la société civile.
  • la société haïtienne, notamment le gouvernement, l’opposition, les entreprises, les groupes religieux et la société civile.
  • La Mission a identifié trois objectifs qui, selon elle, peuvent contribuer à une avancée :
  • (1) La nomination rapide d’un premier ministre et d’un cabinet qui auront la confiance du peuple haïtien.
  • Les participants ont formulé un certain nombre de recommandations sur la manière d’atteindre cet objectif.
  • La nomination urgente d’un Premier ministre qui jouit d’un large soutien de la part du peuple haïtien semble être un élément essentiel pour atteindre cet objectif.
  • le peuple haïtien semble être une étape critique. La Mission exhorte tous les acteurs politiques à redoubler d’efforts à cet égard et à nommer un nouveau Premier ministre et un cabinet au plus tard à la mi-juillet.
  • (2) Mesures urgentes prises pour rétablir un climat de sécurité, conformément aux obligations en matière de droits de l’homme.
  • Toutes les personnes rencontrées par la Mission se sont déclarées préoccupées par l’aggravation de la situation sécuritaire dans le pays. La violence des gangs constitue une menace non seulement pour la sécurité et la croissance économique
    Advertisement
    , mais elle nuit aussi sérieusement à l‘efficacité de l’action des autorités et compromet gravement l’état de droit et le développement de la démocratie en Haïti.
  • Ceux qui ont une influence sur les activités des gangs en Haïti doivent mettre immédiatement un terme à la violence et les auteurs doivent être tenus responsables.
  • L’impunité, l’anarchie et les niveaux élevés de violence ont forcé les gens à fuir à l’intérieur du pays pour y trouver refuge. L’impact de Covid-19 et l’insécurité alimentaire actuelle aggravent la crise humanitaire et sont très préoccupants.
  • (3) Nomination de nouveaux membres au Conseil Electoral Provisoire afin de s’assurer que le peuple haïtien a confiance dans ce processus crucial
  • que le peuple haïtien ait confiance en cette institution critique et que les élections locales, législatives et présidentielles aient lieu cette année.
  • Les institutions démocratiques d’Haïti sont déjà en suspens. Afin d’éviter un vide démocratique, il est essentiel de tout mettre en œuvre pour que des élections libres et équitables aient lieu et soient organisées avant la fin de l’année 2021. Cela inclut la nomination de nouveaux membres au sein du Conseil électoral provisoire, l’établissement d’un calendrier électoral définitif,
  • l’accélération des efforts d’inscription des électeurs et d’autres mesures visant à garantir la confiance dans le processus électoral.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *