placer-les-gouvernements-locaux-plus-proches-de-leurs-constituants

Placer les gouvernements locaux plus proches de leurs constituants

Les gouvernements locaux ont l’autorité constitutionnelle de décider quoi construire et où le construire, combien taxer les propriétés privées et plus particulièrement, où et comment les taxes communales sont dépensées et comment ces décisions vont affecter les résidents. Pourtant, les résidents ne participent pas aux nombreuses rencontres de prise de décision communautaire pour offrir leurs opinions sur la façon dont les décisions des gouvernements locaux pourraient mieux refléter les besoins et les aspirations de leur communauté.


Les citoyens ne participent pas aux prises de décisions de planification économique, développement politique et gestion de territoire de leur communauté. C’est parce que les gouvernements locaux ne les intègrent pas dans la vie publique de la collectivité territoriale. Comme résultat, les gouvernements locaux s’éloignent de leurs constituants, les élus n’ont pas de contact avec leur communauté et les résidents ignorent ce que font leurs gouvernements.

Les gouvernements locaux ne tirent pas avantage de leur position stratégique pour intégrer leurs citoyens respectifs dans la politique et l’administration publiques. Quand les gouvernements locaux entendent leurs résidents, ils fournissent des services de manière plus efficace, élaborent des solutions populaires aux défis d’exécution de politiques publiques, taxent les services publics pour augmenter leur assiette fiscale et établissent des partenariats avec les agences locales et construisent des relations avec la société civile pour façonner le développement local.

Voici ce que doivent faire les gouvernements locaux pour connecter les résidents avec leur politique publique et encourager l’engagement citoyen pour façonner la croissance communautaire :

a.       Élaboration du plan de communication pour tenir les membres de leur communauté informés et les inclure autant que possible dans la prise de décision et le markéting de la communauté. Présentement, les mairies sortent des points de presse et des circulaires que lorsqu’il y a un évènement dans la communauté. Les gouvernements locaux doivent utiliser les radios et les réseaux sociaux pour communiquer et inviter leurs résidents à venir partager leurs opinions et même apporter de nouvelles approches pour promouvoir une plus grande participation au gouvernement local.


b.      Conduire des visites périphériques périodiques pour collecter les doléances des résidents, spécialement ceux des communautés les plus éloignées et les plus vulnérables. Les mairies doivent fortifier des liens avec les sections communales en responsabilisant les CASECs et les ASECs à identifier les problèmes de leurs communautés respectives. Les visites doivent être réciproques et interactives pour permettre aux parties de créer une stratégie de planification économique adaptée à leurs besoins tout en augmentant les revenus locaux, améliorant les infrastructures locales et fournissant des services publics appropriés.

c.       Organiser régulièrement des forums publics ouverts et diffusés pour créer des circonstances opportunes pour les citoyens d’écouter, d’être entendus, d’être informés et participer dans les séances de prise de décisions sur des projets et des initiatives d’amélioration percutants, mais aussi dans le leadership civique en général. Les gouvernements locaux doivent créer une population éduquée, informée et investie pour que les citoyens deviennent des contribuables et des électeurs avisés.

Advertisement

d.      Lancer des campagnes de mobilisations fiscales intergouvernementales pour identifier leurs champs de compétences fiscales et inventorier les propriétés bâties et les entreprises et ensuite établir une assiette fiscale communautaire et une stratégie pragmatique de collection et de prélèvement de taxes. Les gouvernements locaux doivent éduquer les citoyens sur l’impact des taxes sur le développement communautaire pour qu’ils comprennent que payer ses taxes est un acte de participation citoyenne et d’engagement communautaire.

e.       Développer des partenariats public-privés avec des entités [secteur privé] qui vont fournir les services publics aux résidents en lieu et en place des gouvernements locaux. Quand c’est le secteur privé qui donne le service, surement ce sera cher, mais la population recevra le service en question. Les gouvernements locaux doivent établir un système de taxation progressif par lequel les résidents paieront pour les services selon leur revenu total. Les moins fortunés recevront des subventions de leur gouvernement.


Les citoyens, à travers les représentants des organisations communautaires de base, des secteurs religieux, de la presse et de la justice, de la police, doivent avoir accès aux gouvernements locaux pour comprendre ce que fait leurs collectivités et pourquoi. Cela conduira vers des citoyens engagés et des leaders locaux responsables devant ceux qui les ont votés.

Dr Bobb RJJF Rousseau

Administration et Droit Public

Gestion de Développement LocalExpert en Alphabétisation Politique

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *